Meli-Shipak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
À gauche un kudurru (stèle) de Meli-Shipak, à droite un détail de ce kudurru : le roi (au centre) présente sa fille (à droite) à la déesse Nanaya (à gauche sur le trône), musée du Louvre. À gauche un kudurru (stèle) de Meli-Shipak, à droite un détail de ce kudurru : le roi (au centre) présente sa fille (à droite) à la déesse Nanaya (à gauche sur le trône), musée du Louvre.
À gauche un kudurru (stèle) de Meli-Shipak, à droite un détail de ce kudurru : le roi (au centre) présente sa fille (à droite) à la déesse Nanaya (à gauche sur le trône), musée du Louvre.


Meli-Shipak est un souverain de Babylone, appartenant à la dynastie kassite, ayant régné de 1186 à 1172 av. J.-C. environ.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son règne semble avoir été pacifique, mais voit le début d'un conflit latent avec le royaume voisin d'Élam, dirigé par Shutruk-Nahhunte. Ce dernier revendique en effet le droit au trône de Babylone, du fait d'alliances matrimoniales passées précédemment entre rois élamites et kassites. Le conflit éclate cependant sous le successeur de Melishipak, Marduk-apla-iddina.

Le règne de Melishipak est connu par trois kudurrus, stèles rapportant des donations de terres faites par le roi à certains de ces proches, dont son fils et futur successeur.

Voir aussi[modifier | modifier le code]