Maria de Wilde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maria de Wilde, gravure

Maria de Wilde (7 janvier 1682 - 11 avril 1729) était une femme graveur néerlandaise et une dramaturge des Provinces-Unies. Elle est née et morte à Amsterdam, où elle a joué un rôle actif dans le monde bourgeois de la classe supérieure des artistes et des écrivains, et a gagné une réputation en gravant la collection d'art de son père fortuné, Jacob de Wilde (en). Autrefois créditée de quatre pièces de théâtre, on ne lui attribue dorénavant qu'une tragédie et, éventuellement, une comédie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle fait une gravure de la rencontre entre le tsar Pierre le Grand et son père ; lors de la deuxième viste du tsar, elle lui en donne une copie, celui-ci l'en remerciant en lui donnant un joyau[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) W. R. D. van Oostrum, « Wilde, Maria de (1682-1729) », sur 1001 Vrouwen uit de Nederlandse geschiedenis,‎ 2013 (consulté le 22 avril 2013).
  2. J. J. Driessen-van het Reve, De Kunstkamera van Peter de Grote: de Hollandse inbreng, gereconstrueerd uit brieven van Albert Seba en Johann Daniel Schumacher uit de jaren 1711-1752, Uitgeverij Verloren,‎ 2006, 134–35 p. (ISBN 9789065509277, lire en ligne).

Lien externe[modifier | modifier le code]