Méthode des potentiels Metra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir MPM.

La méthode des potentiels Metra ou MPM, est une technique de gestion de projet, inventée par le Français Bernard Roy en 1958[1], pour l'usine de fabrication de villebrequins Mavilor[2].

Elle consiste en un graphe orienté, dont les sommets représentent les tâches, et les arcs représentent les contraintes d'antériorité, et sont donc orientés vers la ou les tâches postérieures. Les sommets sont représentés en général par des rectangles comprenant les dates de début et de fin au plus tôt et au plus tard ainsi que la référence et la durée de la tâche.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Éléments de praxéologie : contribution à une science des actes, Victor Alexandre, Editions L'Harmattan, 2003
  2. « “ La recherche opérationnelle entre acteurs et réalités ”, Entretien avec Bernard Roy par Bernard Colasse et Francis Pavé, Annales des Mines, Gérer et Comprendre, n° 47, 1997, p. 16–27. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]