Bernard Roy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roy.

Bernard Roy, né le 15 mars 1934[1],[2], est un chercheur français, professeur émérite de mathématiques appliquées aux sciences de gestion à l'Université Paris-Dauphine[3],[4]. Il est considéré comme l'un des pionniers de la recherche opérationnelle en France[5],[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'Institut de statistique de l'université de Paris[1] en 1957[3] et marié cette même année[1], Bernard Roy fut ensuite docteur ès sciences en mathématiques de la Faculté des sciences de Paris en 1961[3]. C'est également en 1961 qu'il crée la direction scientifique du groupe Sema-Metra qu'il dirige entre 1964 et 1974[1]. En 1972 il rejoint l'Université Paris-Dauphine puis crée en 1976 le laboratoire d'analyse et de modélisation des systèmes pour l'aide à la décision (LAMSADE)[1],[6] dont il est le directeur honoraire depuis 1999[3]. Depuis 1974 il anime un groupe de réflexion nommé "Aide multicritère à la décision" dans le cadre de EURO, l'association européenne des sociétés en recherche opérationnelle, qu'il a présidée en 1985 et 1986[1],[4]. Enfin Bernard Roy est aussi depuis 1979 conseiller scientifique auprès de la RATP[3],[1]. Il a un handicap visuel important[1].

Travaux[modifier | modifier le code]

Il a principalement contribué sur la théorie des graphes via des changements de chemins pour la théorie des flots ainsi que pour la planification de projets. Bernard Roy a aussi contribué à l'aide à la décision multicritère, avec l'invention des méthodes ELECTRE[3]. Il est également à l'origine de la conception d'une méthode utilisée en gestion de projet, la méthode des potentiels Metra (MPM) en 1958[7]. Il travaille désormais plus sur les problèmes de robustesse en recherche opérationnelle et aide à la décision ainsi que sur les outils multicritères pour la prise de décision collective également appelée concertation[3].

Distinctions[modifier | modifier le code]

En 1992, il reçoit la médaille d'or de EURO, puis en 1995 il reçoit la médaille d'or de la International Society on Multiple Criteria Decision Making [3]. Il a également obtenu le Hermès de la recherche de l'Université Laval au Canada[2], enfin Bernard Roy est docteur honoris causa de différentes universités[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Bernard Roy a rédigé de nombreux articles[8] et cinq livres  :

  • Multicriteria Methodology for Decision Aiding, Dordrecht : Kluwer Academic Publishers, 1996 (ISBN 978-0792341666).
  • Aide Multicritère à la Décision : méthodes et cas, Paris : Economica, 1993 (ISBN 978-2717824735).
  • Algèbre moderne et théorie des graphes orientées vers les sciences économiques et sociales (ISSN 0430-4691) :
    • Tome 1 : Notions et résultats fondamentaux, Paris : Dunod, 1969.
    • Tome 2 : Applications et problèmes spécifiques, Paris : Dunod, 1970.
  • En collaboration : Les problèmes d’ordonnancement – Applications et méthodes, Paris : Dunod, 1964.

Références[modifier | modifier le code]