Loi de Metcalfe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les liens dans un réseau de 2, 5 puis 12 nœuds.

La Loi de Metcalfe est une loi théorique et empirique énoncée par Robert Metcalfe (fondateur de la société 3Com et à l'origine du protocole Ethernet).

L’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs.

Explications[modifier | modifier le code]

La loi de Metcalfe explique les effets de réseau liées aux technologies de l'information, applicable à des réseaux comme Internet, les systèmes de réseautage social et le World Wide Web. Elle s'explique par le fait que le nombre de liens potentiels dans un réseau avec n nœuds est n(n-1)/2, fonction équivalente à n^2 /2 pour n tendant vers l'infini.

Applications[modifier | modifier le code]

La Loi de Metcalfe dit simplement que plus il y a d'utilisateurs dans un réseau, plus ce réseau aura de la valeur.

  • Elle trouve à s'appliquer dans n'importe quel réseau social (de type Facebook par exemple). Si vous vous trouvez seul inscrit vous n'y trouvez aucune utilité mais si toutes vos connaissances font également partie du réseau alors les fonctions de partage et d'échange commencent à prendre du sens.
  • Elle explique aussi que le contenu d'outils collaboratifs (Wikipédia par exemple) s'enrichit et devient plus efficace, de manière encore plus rapide que la vitesse de croissance du nombre des contributeurs.
  • Elle est en rapport avec la 3eme colonne du Triangle de Pascal 1, 3, 6, 10, 15, 21, …, soit 1 pour 2 noeuds, 10 pour 5 noeuds, et 66 pour 12 noeuds.

Critiques[modifier | modifier le code]

Dans son article Metcalfe's Law is Wrong[1], Andrew Odlyzko met en doute l'évolution quadratique de l'utilité d'un réseau. Sans contester la conclusion de Metcalfe qui affirme l'existence d'une masse critique dans les réseaux menant à un effet réseau), il avance que l'utilité ne croît pas aussi rapidement que la loi de Metcalfe le dit, ce qui implique que nombres des prédictions quantitatives basées sur la loi de Metcalfe sont excessivement optimistes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Metcalfe's Law is Wrong". Bob Briscoe, Andrew Odlyzko, and Benjamin Tilly, July 2006 IEEE Spectrum.