Lincoln Park Conservatory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 55′ 26″ N 87° 38′ 07″ O / 41.924, -87.6353 ()

Le Lincoln Park Conservatory
La serre du Lincoln Park Conservatory

Lincoln Park Conservatory est un conservatoire et jardin botanique situé dans le secteur de Lincoln Park[1] à Chicago (Illinois, États-Unis). Le conservatoire existe depuis 1877 et se situe au 2391 North Stockdon Drive juste au sud de Fullerton Avenue, à l'ouest de Lake Shore Drive, et fait partie de Lincoln Park.

Situé près de la rive du lac Michigan, il est juste au nord du Lincoln Park Zoo. La Alfred Caldwell Lily Pool et le North Pond Nature Sanctuary sont plus au nord le long de Stockton Drive. Avec le conservatoire de Garfield Park dans l'ouest de Chicago, il prévoit d'importantes collections horticoles, des programmes éducatifs et communautaires[2].

Les conservatoires de Chicago étaient à l'origine des établissements de bienfaisance rattachés à des hôpitaux ou d'autres institutions caritatives ou religieuses. Ils ont fourni des plantes et des organismes à usage médical et destinés à la recherche. Au XIXe siècle, les habitants de la ville de Chicago, préoccupés par les effets néfastes de l'industrialisation croissante sont devenus fascinés par l'horticulture. À Chicago, deux commissions ont été organisées en 1869 et 1895.

Commission[modifier | modifier le code]

Le LPC, vu de l'arrière.

La commission de Lincoln Park a créé une grande serre sur le site de Lincoln Park en 1877 et a construit un jardin adjacent en 1880. Avec la révolution industrielle, les architectes ont commencé à utiliser le verre et le fer dans la construction aux États-Unis et en Europe. De renommée nationale, l'architecte Joseph Lyman Silsbee conçut la serre victorienne en collaboration avec un autre architecte de Chicago, ME Bell. Silsbee a donné au conservatoire une forme exotique en créant une série de fermes sous la forme d'arcs en accolade.

Jardins environnants[modifier | modifier le code]

Tout au long de la longue histoire du Lincoln Park Conservatory, il y a eu une relation importante entre la structure et son paysage environnant. Douze lits de plantes annuelles d'été colorées et de plantes tropicales Storks at Play, aussi connu sous le nom de la fontaine de Eli Bates, par les sculpteurs Augustus Saint-Gaudens et Frederick William MacMonnies. Ce grand jardin formel est situé juste au sud du Conservatoire de Lincoln Park. Appelé le grand jardin, il est un des plus anciens jardins publics de Chicago et vit le jour environ 20 ans[3] avant le conservatoire. La commission de Lincoln Park a installé une fontaine en 1887.

Le Monument de Schiller, à l'extrémité sud du jardin, est une copie d'un monument original de Friedrich Schiller, le célèbre poète allemand. Elle a été coulée à Stuttgart (Allemagne) et érigée en 1886 par un groupe connu sous le nom des citoyens de Chicago (de descendance allemande). L'œuvre originale est considérée comme le chef-d'œuvre de son sculpteur, Ernst Bildhauer Rau. Le Monument William Shakespeare par William Ordway Partridge se trouve dans un vieux jardin anglais. Installé en 1894, il a été acheté grâce à un legs de Samuel Johnston, un magnat de l'immobilier de Chicago.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.openstreetmap.org/?lat=41.88111&lon=-87.61959&zoom=15&layers=B000FTFT
  2. "Paradise Under Glass: Chicago's Historic Conservatories," Annual Conference of the Alliance for Historic Landscape Preservation, 1999
  3. Explore Chicago, "Great Garden" (Retrieved 02/06/11).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]