Les démocrates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les démocrates
Parti démocrate créditiste

Parti provincial défunt


Caractéristiques
Idéologie Crédit social, fédéralisme
Historique
Fondation 12 novembre 1978
Dissolution 2 septembre 1980
Personnalités marquantes Pierre Sévigny, Camil Samson
Candidat
Élu
Opp.
Gouv.
Non Oui Non Non

Les démocrates est un parti politique québécois mineur ayant œuvré sur la scène provinciale en 1979. En 1980, il change de nom pour Parti démocrate créditiste. Le parti est dissous en 1980 sans avoir participé à aucune élection. Le parti ne perd toutefois son autorisation au Directeur général des élections qu'en 1985.

Les Démocrates a été l'un des partis créditistes québécois. Légalement, Les Démocrates et le Parti démocrate créditiste ne sont toutefois que le changement de nom du Ralliement créditiste du Québec[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le parti Les démocrates est fondé le 12 novembre 1978 par Camil Samson, député de Rouyn-Noranda à l'Assemblée nationale du Québec, et Pierre Sévigny, ancien ministre progressiste-conservateur à la Chambre des communes du Canada[2]. Le parti est formé de membre du Ralliement créditiste du Québec[3]. Camil Samson est désigné chef du parti et Pierre Sévigny, président[3],[4].

Le 1er janvier 1980, le parti change de nom pour « Parti démocrate créditiste »[5].

Lorsque Camil Samson joint le Parti libéral du Québec, le 2 septembre 1980, le parti est dissous.

Le Directeur général des élections du Québec ne retire toutefois l'autorisation au parti que le 16 novembre 1985[1],[6].

Idéologie[modifier | modifier le code]

L'idéologie du parti Les Démocrates se fonde grandement sur les idées défendues par le Ralliement créditiste du Québec, ancien parti du chef Camil Samson[4]. Les Démocrates souhaitent donc défendre les valeurs chrétiennes et le maintien du fédéralisme canadien[4]. « Le Parti québécois constitue une cible privilégiée de Samson, tout comme le laxisme observé dans les écoles et l'interventionnisme de l'État qui est perçu comme un fléau[4]. »

Le parti Les Démocrates se fonde donc dans l'optique du mouvement créditiste canadien.

Structure[modifier | modifier le code]

Légalement, Les Démocrates et le Parti démocrate créditiste ne sont que la continuation, sous un autre nom, du Ralliement créditiste du Québec[1].

Le chef du parti, Camil Samson, ne se cache pas de l'importance qu'il joue au sein de la formation politique. Il affirme, lors de l'assemblée de fondation : « le chef a un droit de regard et de veto dans toutes les affaires du parti[4]. »

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Malgré plusieurs élections partielles durant l'année 1979, le parti ne présentera aucun candidat à aucune élection provinciale. Il sera toutefois représenté à l'Assemblée nationale du Québec par son chef Camil Samson élu à l'élection de 1976 (il avait toutefois été élu lors de cette élection sous la bannière du Ralliement créditiste du Québec).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Ralliement créditiste du Québec », Québecpolitique.com,‎ 2012 (consulté le 12 janvier 2012).
  2. « Camil Samson », Assemblée nationale du Québec,‎ juillet 2009 (consulté le 12 janvier 2012).
  3. a et b Section des Archives politiques. Division des manuscrits, HON. Pierre Sévigny, Archives nationales du Canada, 16 p. (lire en ligne), v.
  4. a, b, c, d et e « Fondation du parti politique Les Démocrates », Bilan du siècle,‎ s.d. (consulté le 12 janvier 2011).
  5. « Chronologie parlementaire depuis 1791 (1980-1981). 1980 », Assemblée nationale du Québec,‎ 26 juillet 2010 (consulté le 5 février 2012).
  6. Directeur général des élections. Liste des partis politiques provinciaux ayant perdu leur autorisation depuis le 1er avril 1978, 17 avril 2008, 10 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]