La Désobéissance civile

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Désobéissance civile (titre original : Civil Disobedience) est un essai de Henry David Thoreau publié en 1849. Thoreau écrit sur le thème de la désobéissance civile en se fondant sur son expérience personnelle. En juillet 1846, il est emprisonné pour n'avoir pas, volontairement, payé un impôt à l'État américain. Par ce geste, il entendait protester contre l'esclavage qui régnait alors dans le Sud et la guerre contre le Mexique. Il ne passe qu'une nuit en prison, car son entourage paie la caution, ce qui le rend furieux.

Ce livre était originellement intitulé Resistance to Civil Governement (Résistance au gouvernement civil) ; c'est l'éditeur qui l'aurait renommé en Civil Disobedience lors de sa réédition posthume (1866) selon le terme inventé par Thoreau dans une correspondance.

Avec le Discours de la servitude volontaire d'Étienne de La Boétie, La Désobéissance civile est un ouvrage fondateur du concept de désobéissance civile.

Traductions françaises[modifier | modifier le code]

  • Désobéir, traduction et avant-propos de Léon Bazalgette, Paris, F. Rieder, coll. « Les prosateurs étrangers modernes », 1921.
  • La Désobéissance civile suivie de Plaidoyer pour John Brown, trad. Christine Demorel et Laurence Vernet, biographie par Louis Sion, préface de Micheline Flak, Paris, Jean-Jacques Pauvert, coll. « Libertés nouvelles » no 2, 1968.
  • La Désobéissance civile suivi de Plaidoyer pour John Brown, trad. Micheline Flak, Christine Demorel et Laurence Vernet, préfaces de Louis Simon et Micheline Flak, Paris, Jean-Jacques Pauvert coll. « Libertés nouvelles », 1977.
  • La Désobéissance civile suivi de Visiteurs: propos sur un bûcheron canadien français, trad., introduction et chronologie par Sylvie Chaput, préface par Marc Chabot, Montréal, Minerve Hexagone, 1982.
  • La Désobéissance civile: du devoir de désobéissance civique, trad. et notes de Jean-Pierre Cattelain, Bats, Utovie, 1989.
  • La désobéissance civile, préface de Micheline Flak, trad. Micheline Flak, Christine Demorel et Laurence Vernet, Castelnau-le-Lez, Climats, coll. « L’éclipse » no 4, 1992.
  • La désobéissance civile, trad. et postface de Guillaume Villeneuve, Paris, Mille et Une Nuits no 114, 1996, 63 pages.
  • Du devoir de la désobéissance civile, trad. Patrick Mavery, préface et notes d’Éric Lowen, Saint-Jean, Aldéran, 1998 ; Toulouse, Aldéran, 2005.
  • La désobéissance civile, Préface et direction de Noël Mamère, accompagné de l'article du Monde Diplomatique intitulé « Jusqu'où obéir à la Loi » daté d'avril 2006, Paris, Le Passager Clandestin, 2007, 75 pages, ISBN=978-2-916952-03-1.
  • La désobéissance civile: du devoir de désobéissance civique, trad., notes et postface de Jean-Pierre Cattelain, Bats, Utovie, 2007.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :