Krzysztof Meyer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Krzysztof Meyer

Description de l'image  Krzysztof Meyer.jpg.
Naissance 11 août 1943 (71 ans)
Cracovie, Drapeau de la Pologne Pologne
Activité principale Compositeur, pédagogue
Style Musique contemporaine
Activités annexes pédagogue
Maîtres Krzysztof Penderecki, Nadia Boulanger

Krzysztof Meyer, né le 11 août 1943 à Cracovie en Pologne, est un compositeur de musique classique polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Krzysztof Meyer a étudié la composition à l'École nationale supérieure de Musique de Cracovie, d'abord dans la classe de Stanislaw Wiechowicz et après sa mort avec Krzysztof Penderecki. Il a terminé les cours de composition en 1965 et un an après, ceux de théorie (il a reçu deux diplômes d'études supérieures avec distinction). Il poursuivit ensuite ses études dans le domaine de la composition et du jeu du piano à Paris, sous la direction de Nadia Boulanger.

Dans les années 1966-1968, Meyer collabore en tant que pianiste avec l'ensemble de musique d'avant-garde MW2, en donnant des concerts en Pologne et dans la plupart des pays européens.

Après avoir terminé ses études, il a commence son activité pédagogique. Il enseigne à l'Académie de musique de Cracovie de 1966 à 1987, en exerçant en même temps la fonction du vice-recteur de l'académie (1972-1975), et de directeur de la Chaire de la Théorie de musique (1975-1987). Depuis 1987 il est professeur de composition à la Hochschule für Musik à Cologne. Il donne également des cours sur la musique contemporaine dans de nombreux pays (l'Autriche, le Brésil, la France, l'Allemagne, la Suisse, le Venezuela, l'Union Soviétique). Krzysztof Meyer, en dehors du jeu du piano et de la pédagogie, a écrit également des ouvrages sur la musique. Il est auteur du premier livre polonais sur la vie et l'œuvre de Dmitri Chostakovitch et Witold Lutosławski ainsi que de quelques dizaines d'articles, consacrés surtout à la musique contemporaine, publiés en Pologne et à l'étranger. Dans les années 1971-1989, il est membre de la Direction de l'Union générale des compositeurs polonais, dont il devient le président entre 1985-1989. De plus entre 1974 et 1988, il prend part aux travaux du comité du programme du Festival international de la musique contemporaine « Warszawska Jesien » (Automne de Varsovie).

Récompenses[modifier | modifier le code]

Krzysztof Meyer est lauréat de plusieurs prix nationaux et internationaux entre autres :

  • Premier prix au Concours Grzegorz Fitelberg (1968) pour sa 3e Symphonie,
  • Grand Prix du prince Pierre de Monaco (1970) pour son opéra Cyberiada,
  • Premier prix au Concours Karol Szymanowski (1974) pour sa IV Symphonie,
  • Deux fois décoré au Forum international des compositeurs UNESCO à Paris (en 1970 pour le 2e quatuor à cordes; en 1976 pour le 3e)
  • Lauréat du prix du Ministre de la Culture et de l'Art,
  • Médaille du Gouvernement du Brésil (1975),
  • Prix Herder (1984),
  • Prix de l'Union des Compositeurs polonais (1992),
  • Prix de la Fondation A. Jurzykowski (1993)
  • Prix Stamitz (1996).

Il est membre de l'Akademie der Künste à Mannheim. En 1991-1992 il était compositeur en résidence à la Philharmonie de Cologne et en 1996 au Festival à Seattle (États-Unis). Ses compositions sont interprétées pendant des festivals européens, entre autres : le Festival de la Musique contemporaine « Warszawska Jesien », « Muzicki Biennale Zagreb », SIMC, « Holland Festival », « Musikprotokoll-Graz », le Festival à Aldeburgh, à Schleswig-Holstein et Lucerne Festival.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

Il a écrit certaines compositions sur la commande d'interprètes de renommée mondiale : le Concerto pour flûte pour Aurèle Nicolet, le Concerto pour hautbois pour Lothar Faber, le Concerto pour clarinette pour Eduard Brunner, le Concerto pour violon pour Dimitri Sitkovietski, la Trilogie lyrique pour Peter Pears, Pezzo Capriccioso pour Heinz Holliger, les compositions pour violoncelle pour David Geringas, Ivan Monighetti et Boris Pergamenchtchikov. En 1970 sa Première Symphonie était une des compositions contemporaines obligatoires pendant le Stage international de la direction d'orchestre à Monte-Carlo dirigé par Igor Markevitch et son Hommage à Johannes Brahms était une œuvre obligatoire pendant le Concours International de la Direction d’Orchestre à Dublin en 1999.

Œuvres pour la scène[modifier | modifier le code]

Œuvres pour orchestre[modifier | modifier le code]

  • 7 symphonies:
nº 1 – 1964
nº 2 Epitaphium Stanisław Wiechowicz in memoriam pour chœur et orchestre – 1967
nº 3 Symphonie d'Orphée pour chœur et orchestre – 1968
nº 4 – 1973
nº 5 – 1979
nº 6 "Polish" Symphony – 1982 (Polish Radio Symphony Orchestra, A. Wit, ISPV 179 CD)
nº 7 Sinfonia del tempo che passa – 2002–2003 (NOSPR, G. Chmura; DUX 0695)
  • Fireballs – 1976 (Silesian Philharmonic, Karol Stryja, Polish Information Center 007)
  • Symphonie en ré majeur in Mozartean style – 1976
  • Hommage à Johannes Brahms – 1982 (Kölner-Rundfunk-Sinfonie-Orchester, A. Wit, KOCH 3-5037-2)
  • Musica incrostata – 1988 (WOSPRiT, A. Wit, Koch Schwann 3-1573-2)
  • Farewell Music – 1997
  • nº 8 "Sinfonia da requiem" (2009)

Œuvres pour instrument(s) solistes et orchestre[modifier | modifier le code]

  • 2 Concertos pour flûte
nº 1 – 1964
nº 2 – 1983
  • 2 Concertos pour violon
nº 1 – 1965 (R. Lasocki, WOSPRiT, K. Stryja, Olympia OCD 323)
nº 2 – 1996 (M. Rezler, NOSPR, G. Chmura, DUX 0594)
  • Concerto da camera pour hautbois, percussion et cordes – 1972
  • Concerto pour trompette et orchestre – 1973
  • Concerto pour piano – 1989 (Pavel Gililov, WOSPRiT, Antoni Wit, Koch Schwann 3-1573-2)
  • Concerto pour saxophone et orchestre à cordes – 1992 (John-Edward Kelly NEOS )
  • Canti Amadei per violoncello ed orchestra – 1984 (I. Monighetti, Capella Cracoviensis, S. Gałoński, ISPV 179 CD)
  • Concerto pour violoncelle et orchestre – 1995 (B. Pergamenschikov, NOSPR, A. Wit, DUX 0594)
  • Concerto pour harpe, violoncelle et orchestre à cordes – 1984 (B. Trendowicz, K. Jaroszewska, Chamber Orchestra Amadeus, A. Duczmal; PR CD 085-2)
  • Caro Luigi per 4 violoncelli ed orchestra d'archi – 1989
  • Concerto pour clarinette et orchestre – 2001 (E. Brunner, NOSPR, G. Chmura, DUX 0594)
  • Double concerto pour violon, violoncelle et orchestre – 2006 (M. Rezler, Julius Berger, Ł. Borowicz, NOSPR; DUX 0695)
  • Concerto pour guitare (acoustique), caisses claires et orchestre à cordes (2011)

Musique Vocale[modifier | modifier le code]

  • Symphonie nº 2 Epitaphium Stanisław Wiechowicz in memoriam pour chœur et orchestre – 1967
  • Symphonie nº 3 Symphonie d'Orphée pour chœur et orchestre – 1968
  • Liryc Triptych pour ténor et orchestre de chambre – 1976
  • Mass pour chœur mixte et orchestre – 1996 (The National Orchestra and Choir in Warsaw, Antoni Wit, ACD 096-2)
  • Wjelitchalnaja pour chœur mixte – 1988 (Polish Nightingales, Wojciech A. Krolopp, Azymuth AZ AZ CD 11.045)
  • Creation (Schöpfung), oratorio pour soli, chœur et orchestre – 1999
  • Symphonie nº 8 Sinfonia da requiem pour chœur et orchestre – 2009

Musique de Chambre[modifier | modifier le code]

For deux instruments[modifier | modifier le code]

Violon et piano
  • Misterioso pour violon et piano – 1994 (A. Breuninger, I. Berger; Ars Musici AM 1204-02)
  • Capriccio interrotto pour violon et piano – 2000 (A. Bayeva, G. Karyeva, PR CD 194; – R. Simovic, Z. Darhomorska, PR CD 191)
Violoncelle et piano
  • Canzona per violoncello e pianoforte – 1981 (D. Geringas, T. Schatz, ISPV 192 CD; – E. Mizerska, E. Abbate, TOCC 0098)
  • Deux sonates pour violoncelle et piano
Sonata per violoncello e pianoforte No.1 – 1983 (- R. Korupp, K. Meyer, Ambitus 97848; – E. Mizerska, E. Abbate, TOCC 0098)
Sonata per violoncello e pianoforte No.2 – 2004 (E. Mizerska, K. Glensk, TOCC 0098 CD)
Autres formations
  • Impromptu multicolore pour deux pianos – 2000 (A. Soós, I. Haag, MGB CTS-M 107)
  • Duetti concertanti pour basson et piano – 2004 (K. & Etsuko Okazaki, ISPV 194 CD)
  • Metamorphoses pour saxophone et piano – 2004 (J.-E. Kelly, B. Versteegh, ISPV 194)

Pour trois instruments[modifier | modifier le code]

  • Hommage à Nadia Boulanger pour flûte, alto et harpe – 1971 (rec. E. Gajewska, R. Duź, H. Storck, ISPV 189 CD)
  • Trio avec Piano – 1980 (Trio Wawelskie, ISPV 176 CD; – Arcadia Trio, Bella Musica 31.2415; – Altenberg Trio, Challenge classic 72310)
  • Trio pour flûte, alto et guitare – 1992 (R. Aitken, E. Schloifer, R. Evers; ISPV 176 CD)
  • Trio à cordes – 1993 (Deutsches Streichtrio; ISPV 176 CD; – T. Gadzina, R. Duź, M. Wasiółka; Acte Préalable AP0146)
  • Trio pour clarinette, violon et piano – 1998 (E. Brunner, I. Monighetti, P. Gililov; ISPV 189 CD)
  • Trio pour hautbois, basson et piano – 2002 (Tomohara Yosiba, Koji and Etsuko Okazaki, ISPV 194)

Pour quatre instruments[modifier | modifier le code]

  • 13 Quatuors à cordes
nº 1 – 1963 (Wilanow String Quartet, ISPV 151 CD; – Kairos Quartett, polmic 016)
nº 2 – 1969 (Wilanow String Quartet, ISPV 184 CD)
nº 3 – 1971 (Wilanow String Quartet Veriton ECD 035 & ISPV 184 CD)
nº 4 – 1974 (Wilanow String Quartet, ISPV 162 CD)
nº 5 – 1977 (Wilanow String Quartet, ISPV 162 CD; – Wieniawski-Quartett; Naxos 8.570776)
nº 6 – 1981 (Wilanow String Quartet, ISPV 162 CD; – Wieniawski-Quartett; Naxos 8.570776)
nº 7 – 1985 (Wilanow String Quartet, ISPV 151 CD)
nº 8 – 1985 (Wilanow String Quartet, ISPV 151 CD; – Dafô Quartet, DUX 10190; – Wieniawski-Quartett; Naxos 8.570776)
nº 9 – 1990 (Wilanow String Quartet, ISPV 171 CD)
nº 10 – 1994 (Wilanow String Quartet, ISPV 184 CD)
nº 11 – 2001 (Wilanow String Quartet, ISPV 192 CD)
nº 12 – 2005 (Wilanow String Quartet, ISPV 192 CD; – Dafô Quartet, polmic 027)
nº 13 - 2010, op. 113 (Wieniawski String Quartet; Naxos 8.573001, 2012)
  • Quattro colori for clarinet, trombone, 'cello and piano – 1970
  • Concerto retro for flute, violin, violoncello and harpsichord – 1976 (E. Gajewska, T. Gadzina, M. Wasiółka, K. Meyer, Acte Préalable AP0076)

Pour cinq instruments ou plus[modifier | modifier le code]

  • Quintette avec Clarinette – 1986 (E. Brunner, Wilanow String Quartet, ISPV 147 CD; – P. Drobnik, Kwartet Wieniawski; Dux 0507/0508)
  • Capriccio per sei strumenti – 1988 (E. Gajewska, T. Gadzina, R. Duź, M. Wasiółka, ISPV 189 CD)
  • Quintette avec piano – 1991 (Wilanow String Quartet & K. Meyer; ISPV 171 CD; – Wieniawski Quartet & Andrzej Tatarski; Dux 0507/0508)
  • Cinque colori for flûte, violon, violoncelle, percussion et piano – 2001

Musique instrumentale[modifier | modifier le code]

Pour piano seul[modifier | modifier le code]

  • 6 Sonates pour Piano (Complete Piano Works - Christian Seibert, EDA 36)
nº 1 – 1962 (K. Meyer, Acte Préalable AP0076)
nº 2 – 1963 (B. Otto, Sächsische Tonträger LC 9930)
nº 3 – 1966
nº 4 – 1968
nº 5 – 1975
nº. 6 – 2006
  • 24 Preludes pour piano – 1978 (K. Meyer, ISPV CD 174; – P. Kubica, SMS RP 12691 CD )
  • Quasi una Fantasia pour piano – 2005

Pour d'autres claviers[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour clavecin – 1973 (E. Chojnacka, ERATO Japan CD 056044
  • Fantasy pour orgue – 1990 (S. Palm; KR 10068)

Pour violon seul[modifier | modifier le code]

  • Sonate pour violon seul – 1975 (W. Marschner, ISPC 192 CD)
  • 6 Preludes pour violon seul – 1981

Pour violoncelle seul[modifier | modifier le code]

  • Deux Sonates pour violoncelle seul
nº 1 – 1961 (R. Korupp, CD Ambitus 97484)
nº 2 – 2007
  • Moment musical – 1976

Publication[modifier | modifier le code]

  • Krzysztof Meyer (trad. Odile Demange), Dimitri Chostakovitch, Fayard,‎ 1994, 605 p. (ISBN 978-2-21359272-5)
  • Krzysztof Meyer, Witold Lutosławski (with Danuta Gwizdalanka), Cracow 2003 (vol. 1), 2004 (vol. 2)
  • Krzysztof Meyer, Dmitri Schostakowitch. Erfahrungen, Leipzig 1983
  • Krzysztof Meyer, Prokofjew und Schostakowitsch, in: Bericht über das internationale Symposion "Sergej Prokofjew – Aspekte seines Werkes und der Biographie", Regensburg 1993, s. 111–133
  • Krzysztof Meyer, Analyse musikalischer Form in Psychologischer Hinsicht, in: Musikpedagogik als Aufgabe, Kassel 2003
  • et de nombreux articles publiés en Pologne.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • B. M. Maciejewski, 12 Polish Composers. Allegro Press. London, 1976, p. 202-206.
  • L. Rappoport-Gelfand, Musical Life in Poland. The Postwar Years 1945-1977. Gordon & Breach, New York etc. 1991, p. 133-141. ISBN 2-88124-319-3

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :