Académie de musique de Cracovie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Académie de musique de Cracovie
Image illustrative de l'article Académie de musique de Cracovie
Devise Plus ratio quam vis
Nom original Akademia Muzyczna w Krakowie
Academy of Music in Kraków
Informations
Fondation 15 juillet 1888
Type public
Régime linguistique polonais
Localisation
Coordonnées 50° 03′ 42″ N 19° 56′ 36″ E / 50.061694, 19.94330650° 03′ 42″ Nord 19° 56′ 36″ Est / 50.061694, 19.943306  
Ville Cracovie
Pays Pologne
Campus ul. św. Tomasza 43
31-027 Kraków
Direction
Recteur Stanisław Krawczyński
Divers
Affiliation Association européenne des conservatoires, académies de musique et Musikhochschulen (AEC)[1], Association of Baltic Academies of Music, CEEPUS, Socrates-Erasmus
Site web www.amuz.krakow.pl/

Géolocalisation sur la carte : Pologne

(Voir situation sur carte : Pologne)
Académie de musique de Cracovie

L’Académie de musique de Cracovie (polonais : Akademia Muzyczna w Krakowie) est un établissement public d'enseignement supérieur à orientation professionnelle artistique et de recherche assurant une formation universitaire du premier au troisième cycle (licence, master, doctorat).

Elle a été créée en 1888 sous le nom de Conservatoire de la société de musique de Cracovie, Konserwatorium Towarzystwa Muzycznego w Krakowie devenue ensuite (de 1946 à 1979) École nationale supérieure de musique de Cracovie, Państwowa Wyższa Szkoła Muzyczna w Krakowie. Elle est par ancienneté la deuxième école de formation supérieure de musiciens en Pologne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La princesse Marcelina Czartoryska, élève de Frédéric Chopin, qui a permis la fondation du Conservatoire de Cracovie, peinture de Jan Matejko (1874)

Le Conservatoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, les milieux intellectuels de Cracovie essayaient de créer une école musique comparable à l' École de Dessin et Peinture créée en 1818 au sein de l'Université de Cracovie. Depuis 1810 une école similaire existait à Varsovie, mais le problème de Cracovie était le haut degré d'exigence des autorités de Vienne pour une telle institution sur territoire de l'Empire austro-hongrois.

Développement jusqu'à la Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

L'École nationale supérieure de musique de Cracovie et l'Académie de musique depuis 1945[modifier | modifier le code]

Le siège de l’établissement[modifier | modifier le code]

Le bâtiment du théâtre Stary place Szczepański (pl), où le conservatoire était installé de 1906 à 1914
Plaque officielle


Ancien[modifier | modifier le code]

De 1906 à 1914 le Conservatoire était dans le bâtiment de style sécession (art nouveau) du théâtre Stary (pl). Durant la Première Guerre mondiale, il s'installa al. Krasińskiego avant de réintégrer le théâtre en 1921.

Après la Seconde Guerre mondiale, l'établissement, rouvert en 1946 fut déplacé plusieurs fois : 1946 78 rue Basztowa, en 1948 24 rue Warszawska et à partir de 1951 3 rue Bohaterów Stalingradu (aujourd'hui redevenue rue Starowiślna), dans un bâtiment appartenant aux sœurs Ursulines.

Aujourd'hui[modifier | modifier le code]

En 1993 l'Académie reçut un bâtiment antérieurement occupé par le PZPR 43 rue św. Tomasza.

L'établissement dispose également de "Florianka" pour l'organisation de concerts.

Les facultés[modifier | modifier le code]

L'Académie compte 3 facultés :

  • Faculté de composition, interprétation et éducation musicale (Wydział Twórczości, Interpretacji i Edukacji Muzycznej)
  • Faculté d'instruments (Wydział Instrumentalny) :
    • Piano
    • Orgue
    • Clavecin et instruments anciens
    • Violons et cordes
    • Musique de chambre
    • Cuivres, percussion et accordéon
    • Musique contemporaine et jazz
  • Faculté de chant et d'acteurs (Wydział wokalno-aktorski)

Personnalités liées à l'Académie (anciens élèves et professeurs)[modifier | modifier le code]

Krzysztof Penderecki, diplômé et professeur, recteur de 1972 à 1987

Docteurs honoris causa[modifier | modifier le code]

Henryk Mikołaj Górecki

Notes et références[modifier | modifier le code]