Ken Jacobs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ken Jacobs

Naissance 25 mai 1933 (81 ans)
Williamsburg (Brooklyn), État de New York
Drapeau des États-Unis États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine

Ken Jacobs (né le 25 mai 1933) est un cinéaste expérimental américain, spécialisé en cinéma underground. Il a notamment réalisé Tom, Tom, The Piper's Son (1969) et Blonde Cobra (1963).

Biographie[modifier | modifier le code]

Ken Jacobs crée le mot « paracinema » au début des années 1970 pour désigner ses expériences cinématographiques qui utilisent des outils n'appartenant pas à la technologie cinématographique habituelle.

Il participe à la création du département de cinéma du Harpur College (aujourd'hui Binghamton University) avec Larry Gottheim. Jusqu'à sa retraite en 2003, il y enseigne l'art et les outils nécessaires à la pensée critique cinématographique, en tant que Distinguished Professor of Cinema.

Il vit à New York et marque une certaine propension à la neurasthénie.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

  • 1957 : The Alps and the Jews
  • 1960 : Little Stabs at Happiness
  • 1963 : The Death of P'town
  • 1963 : Blonde Cobra
  • 1964 : Window
  • 1969 : Tom, Tom, The Piper's Son
  • 1991 : Keaton's Cops
  • 1991 : Opening the Nineteenth Century: 1896
  • 1996 : The Georgetown Loop
  • 1996 : Disorient Express
  • 2002 : Circling Zero: We See Absence
  • 2004 : Star Spangled to Death
  • 2007 : Razzle Dazzle (The Lost World)
  • 2007 : Capitalism: Child Labor
  • 2007 : Nymph
  • 2008 : Gift of Fire: Nineteen (Obscure) Frames that Changed the World
  • 2008 : The Scenic Route
  • 2011 : 60 Seconds of Solitude in Year Zero (un segment d'une minute du film collectif)

Liens externes[modifier | modifier le code]