José Batista

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
José Batista
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nom José Alberto Batista González
Nationalité Uruguay
Naissance 6 mars 1962 (52 ans)
Lieu Colonia del Sacramento
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1979-1983 Drapeau : Uruguay Club Atlético Cerro
1984-1985 Drapeau : Uruguay Club Atlético Peñarol
1985-1995 Drapeau : Argentine Deportivo Español
1995 Drapeau : Uruguay Rampla Juniors
1996-1998 Drapeau : Argentine Gimnasia Jujuy
1998-1999 Drapeau : Argentine Deportivo Español
1999-2000 Drapeau : Argentine Argentino de Quilmes
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1984-1993 Drapeau : Uruguay Uruguay 14 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2009- Drapeau : Argentine Deportivo Español
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

José Alberto Batista González (né le 6 mars 1962 à Colonia del Sacramento) est un footballeur international uruguayen évoluant au poste de défenseur devenu entraîneur du club argentin du Deportivo Español. Il est connu pour avoir reçu un carton rouge après 56 secondes de jeu (un record en Coupe du monde) lors du match du Mondial 1986 entre l'Uruguay et l'Écosse le 13 juin 1986[1],[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Batista joue pour plusieurs clubs uruguayens et argentins, débutant sa carrière au Club Atlético Cerro, et rejoignant l'un des clubs phares du pays, le Club Atlético Peñarol en 1983.

En 1985, Batista rejoint le Deportivo Español en Argentine, où il évolue durant une décennie. Il fait un bref retour dans le Championnat d'Uruguay de football en 1995, avec les Rampla Juniors.

Il passe ses trois dernières années avec le Gimnasia Jujuy, le Deportivo Español et l'Argentino de Quilmes en deuxième division argentine.

Batista compte un total de quatorze sélections avec l'équipe d'Uruguay de football, entre 1984 et 1993[3]

Son premier match international est une rencontre amicale face au Péru, à Montevideo, le 19 septembre 1984. Durant les éliminatoires de la Coupe du monde 1986, il marque un but décisif lors d'une victoire sur le score de 2-1 contre le Chili, le seul pour sa sélection ; au cours de la phase finale, il est expulsé par l'arbitre français Joël Quiniou, après moins d'une minute de jeu, pour avoir commis un tacle dangereux sur le footballeur écossais Gordon Strachan[2]. Les Uruguayens seront éliminés en huitièmes de finale par l'équipe d'Argentine de football.

José Batista est depuis 2009 l'entraîneur du Deportivo Español.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « José Batista » (voir la liste des auteurs)

  1. (en) Guinness World Records, Londres, New York, HiT Entertainment,‎ 2007, p. 168
  2. a et b (en) Alex Murphy, « Football's 50 greatest hard men », sur www.timesonline.co.uk, Times Online,‎ 7 août 2007 (consulté le 29 mai 2010)
  3. (en) Luis Fernando Passo Alpuin, « Uruguay - Record International Players] », sur www.rsssf.com, RSSSF,‎ 6 novembre 2009 (consulté le 29 mai 2010)
  4. (en) Neil Morrison, « Panamerican Games 1983 - Match Details », sur www.rsssf.com, RSSSF,‎ 8 mai 2009 (consulté le 29 mai 2010)
  5. (en) Khaled Abul-Oyoun, « Artemio Franchi Trophy 1985 », sur www.rsssf.com, RSSSF,‎ 9 juillet 2009 (consulté le 29 mai 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]