John Henry (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Henry (1975-2007) est un cheval de courses pur-sang anglais américain, détenteur du record de nombre de victoires dans les courses de groupe 1.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Castré dès son plus jeune âge en raison d'un tempérament compliqué et de ses origines très modestes, John Henry, petit et mal conformé, se cogna la tête dans son box le jour des ventes de yearling et passa sur le ring la tête ensanglantée, ne trouvant preneur que pour la somme dérisoire de $ 1 100. Sa carrière de courses se déroula dans un premier temps au plus bas niveau, le poulain égrainant les hippodromes et changeant régulièrement d'entraineur. Brave compétiteur de la Côte Est, John Henry change de main en 1978, devenant pour $ 25 000 la propriété d'un homme d'affaire américain. Son entraîneur d'alors, Robert Donato, un ancien policier, le fait courir sur des pistes en herbes, où le poulain s'avère davantage à son aise que sur le dirt. En 1979, alors que la saison sur herbe se termine sur la Côte Est, son entraîneur suivant décide de l'envoyer en Californie, chez un entraîneur de renom, Ron McAnally. Aussitôt, John Henry se met en évidence et aligne six victoires consécutives, montant régulièrement de niveau.

La légende était en marche : parti de rien, ce roturier laborieux allait s'offrir une extraordinaire carrière de cheval d'âge, régnant sur les handicap, courant la bagatelle de 83 courses (un chiffre astronomique pour un pur-sang), jusqu'à l'âge canonique de 9 ans, et remportant 39 épreuves, dont 16 groupe 1, ce qui constitue un record mondial. En 1983, il devient le premier cheval à dépasser la barre des 4 millions de dollars de gains, et l'année suivante le plus vieux lauréat de groupe 1 des courses américaines.

À la veille de la première édition de la Breeders' Cup (où le cheval n'était pas autorisé à courir au vu de ses origines, obligeant son propriétaire à débourser une grosse somme pour le supplémenter), John Henry se blesse et déclare forfait. Il ne reverra plus jamais un champ de courses, malgré deux tentatives de comeback : le premier en juillet 1985, qui se solda par une blessure contractée à l'entraînement, la seconde en août 1986, alors qu'il avait 11 ans. Blessé à nouveau, John Henry fut cette fois définitivement retiré, et envoyé au Kentucky Horse Park’s Hall of Champions à Lexington, sorte de maison de retraite pour champions privés des joies du haras, où, décidément tenace, il mourra à 32 ans.

Palmarès et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 83 courses : 39 victoires, 15 secondes places, 9 troisièmes places.
  • Gains : $ 6 497 947 (record mondial à l'époque)

Principales victoires[modifier | modifier le code]

  • Hialeah Turf Cup Handicap (1980)
  • San Gabriel Handicap (1980)
  • Oak Tree Turf Championship (1980, 1981, 1982)
  • Hollywood Invitational Handicap (1980, 1981, 1984)
  • San Luis Rey Handicap (1980, 1981)
  • Santa Anita Handicap (1981, 1982)
  • Arlington Million (1981, 1984)
  • Jockey Club Gold Cup (1981)
  • Joe Hirsch Turf Classic Invitational Stakes (1984)

Honneurs[modifier | modifier le code]