John Granville (1er comte de Bath)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le diplomate américain tué au Soudan en 2008, voir John Granville (diplomate).

John Granville (29 août 162822 août 1701), 1er comte de Bath, est un militaire et royaliste anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

John Granville traversa la guerre civile anglaise comme militaire royaliste dans le régiment de son père, Sir Bevil Grenville, héros de la guerre, avec son frère, Bernard Grenville (1631 - 1698). Créé chevalier par Charles Ier d’Angleterre pour son courage et sa bravoure, il est nommé Gentilhomme de la Chambre du Prince de Galles, futur Charles II d'Angleterre, qu'il accompagne dans son exil.

À la restauration en 1660, il est créé comte de Bath, vicomte Granville et baron Granville de Kilkampton et baron de Bideford. Il obtient également les titres de conseiller du Conseil privé du roi (1663) et Vice-roi d'Irlande (1665), charge qu'il n'assumera pas. En revanche, il assumera les charges de Lord Lieutenant de Cornwall et de Devon, ainsi que celle de colonel de régiment.

De son mariage avec Jane Wyche, la fille de Sir Peter Wyche, il eut sept enfants, dont :

  • Charles, 2e comte de Bath
  • Jane (†1696), épouse de Sir William Leveson-Gower, 4e baronet Gower, dont la descendance assurera une longue tradition politique.
  • Grace, comtesse Granville et vicomtesse Carteret (1715), mère du politicien John Carteret.
  • John, 1er baron Granville de Potheridge, tuteur de John Carteret et membre du parti Jacobite.