Joannes Cassianus Pompe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Joannes Cassianus Pompe (Utrecht, 9 septembre 1901 - Sint Pancras, 15 avril 1945)(appelé Johann) est un médecin pathologiste hollandais. Il est connu pour la description[1] d'une dysfonction génétique [2] provoquant l'accumulation du glycogène menant à l'hypertrophie cardiaque, qui porte désormais son nom.

Il a été arrêté par l'armée allemande pour espionnage, puis fusillé en avril 1945 en représailles à un attentat à la gare de Sint Pancras, où un monument rappelle son nom parmi celui des vingt victimes. [3] [4] [5]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Pompe, J-C., « Over idiopatische hypertropie van het hart. », Ned Tijdscr Geneeskd,‎ 1932; 76:304
  2. (en) Kroos M, Pomponio RJ, van Vliet L, et al., « Update of the Pompe disease mutation database with 107 sequence variants and a format for severity rating », Hum. Mutat., vol. 29, no 6,‎ juin 2008, E13–26 (PMID 18425781, DOI 10.1002/humu.20745)
  3. (en) Whitworth, Judith A.; Firkin, Barry G., Dictionary of medical eponyms, New York, Parthenon Pub,‎ 1996, 312 p. (ISBN 1-85070-333-7)
  4. (en) G. A. Lindeboom, Dutch medical biography. A biographical dictionary of Dutch physicians and surgeons 1475–1975, Amsterdam, Rodopi,‎ 1984
  5. (en) Höyer S, Samuelson G., « Mannen bakom syndromet: Joannes Cassianus Pompe. Först att påvisa glykogeninlagring vid hjärtförstoring—fick en våldsam död framför en exekutionspluton », Lakartidningen,‎ 1986 Apr 16;83(16):1477-9.