Jekerkwartier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jekerkwartier
Helpoort.
Helpoort.
Administration
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Province Drapeau de la province de Limbourg Limbourg
Ville Flag of Maastricht.svg Maastricht
Arrondissement Maastricht-Centre
Démographie
Population 1 541 hab.
Coordonnées 50° 50′ 39″ N 5° 41′ 29″ E / 50.844166666667, 5.691388888888950° 50′ 39″ Nord 5° 41′ 29″ Est / 50.844166666667, 5.6913888888889  
Localisation
Localisation de Jekerkwartier dans la commune de Maastricht.
Localisation de Jekerkwartier dans la commune de Maastricht.

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte administrative des Pays-Bas
City locator 14.svg
Jekerkwartier

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

Voir la carte topographique des Pays-Bas
City locator 14.svg
Jekerkwartier
Liens
Site web www.jekerkwartier-maastricht.nl/

Le Jekerkwartier (en maastrichtois « jekerkerteer ») est un quartier dans le centre historique de Maastricht.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le quartier tient son nom du Geer, dont le nom néerlandais est Jeker, car c'est dans cet arrondissement qu'il se jette dans la Meuse.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Jekerkwartier est situé dans la partie sud du centre-ville de Maastricht et est aujourd'hui le Quartier-Latin de Maastricht. Le quartier est délimité par le Binnenstad et le Kommelkwartier dans le nord, le quartier de Biesland à l'ouest, les quartiers de Villapark et Jekerdal dans le sud et la Meuse à l'est.

La limite sud du quartier n'est pas la vieille muraille, mais la Prins Bisschopssingel (N278).

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Jekerkwartier est historiquement divisée en trois parties, correspondant chacune à différentes périodes de la ville de Maastricht :

  1. la partie nord du district, à l'intérieur du mur médiévale de la ville, est la partie la plus ancienne. Cette partie existait, d'après les fouilles archéologiques (y compris le site Mabro), à l'époque mérovingienne. Vers 1200, cette zone était déjà entourée d'un mur de terre. En 1229, le rempart de pierre existant fut construit.
  2. la construction de la seconde enceinte médiévale de la ville (vers 1350) était la partie centrale du Jekerkwartier dans la ville. Du fait de la présence d'eau (le Geer) de nombreux tanneurs s'y installent.
  3. après l'abolition de la forteresse de Maastricht en 1867, la partie sud du quartier s'est développée. Cette section est destinée à la création d'un parc et la construction de villas.

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le Jekerkwartier se compose essentiellement de maisons du XVIIe et XVIIIe siècle reposant souvent sur des fondations médiévales. Il repose largement sur le plan de la ville médiévale. Le quartier dispose d'un grand nombre de monuments, dont les plus importants sont :

Dans la partie du quartier datant du XXe siècle, des projets de renouvellement urbain existent. Ces projets n'apportent cependant pas de rupture abrupte avec son environnement. En termes d'architecture moderne sont intéressants :

  • l'Académie Jan van Eyck de l'architecte Frits Peutz,
  • la salle de conférence de l'Université de Maastricht dans le jardin du monastère des Jésuites de Tongersestraat, conçu par Jo Coenen,
  • l'extension souterraine du monastère franciscain Marc van Roosmalen,
  • le Stayokay dans les locaux de l'ancien pavillon de la Meuse de Kees van Lamoen.

Le Stadpark est un exemple d'aménagement datant des XIXe et XXe siècles. À côté du Stadpark se trouve une petite partie du Villapark, qui se trouve dans un autre district.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le Jekerkwartier compte un grand nombre de services centraux et locaux. La partie ouest du district est connu comme le quartier étudiant. Un grand nombre de bâtiments de l'Université de Maastricht y sont établis, y compris la bibliothèque de l'université, la Faculté des Sciences économiques et le collège universitaire. L'Académie de théâtre de Maastricht, le Conservatoire de Maastricht et l'Académie Jan van Eyck sont situés dans la partie ouest du Jekerkwartier. En outre, cette partie du quartier compte de nombreuses résidences étudiantes, de pubs et de restaurants. Cette partie est connue comme le « quartier latin » de Maastricht.

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sources[modifier | modifier le code]

Compléments[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]