Jean-Baptiste Besard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Baptiste Besard.

Jean-Baptiste Besard (ca. 1567 (Besançon?) - ca. 1625 (Augsbourg?)) était un compositeur pour luth, juriste et médecin français du début de la période baroque. Il s'est distingué par ses airs de cour. Il effectua des études de droit et de médecine à l'Université de Dôle, puis étudia le luth à Rome avec Lorenzini del Liuto, avant de se rendre à Cologne et Augsbourg. Outre le recueil Thesaurus harmonicus [...] (Grevenbruch, Cologne, 1603), qui comprend quatre cent trois pièces pour luth, de 21 compositeurs, dont trente-huit de sa plume, Jean-Baptiste Besard publia un recueil de 24 pièces pour luth, Novus partus sive concertationes musicae, ainsi qu'un traité de luth, Isagoge in artem testudinariam. Il laisse en outre des ouvrages sur la médecine, la physique (e.g. Antrum philosophicum, in quo pleraque arcana physica [...] revelantur, 1617), l'histoire (Mercurii Gallobelgici [...], Grevenbruch, Cologne, 1604), etc. Il serait né vers 1567 à Besançon, et décédé de manière sûre après le 22 octobre 1617 (date de son dernier livre), peut-être en 1625 à Augsbourg (Bavière).
Il est connu à l'époque sous le nom de Joannes Baptista Besardus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]