JAR (format de fichier)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir JAR (homonymie).
Java Archive
Image illustrative de l'article JAR (format de fichier)

Extension .jar
Type MIME application/java-archive
Développé par Sun Microsystems
Type de format Archive (Compression de données)
Conteneur de fichiers Classes Java
Extension du ZIP

En informatique, un fichier JAR (Java ARchive) est un fichier ZIP utilisé pour distribuer un ensemble de classes Java. Ce format est utilisé pour stocker les définitions des classes, ainsi que des métadonnées, constituant l'ensemble d'un programme.

Description[modifier | modifier le code]

Les fichiers JAR sont créés et extraits à l'aide de la commande jar incluse dans le JDK. On peut cependant renommer les fichiers .jar avec l'extension.zip et les manipuler avec les outils ZIP. La classe Java JarFile du package java.util.jar hérite de ZipFile.

Un fichier JAR peut contenir un fichier manifest (en), situé dans le chemin META-INF/MANIFEST.MF. Les données du fichier manifest spécifient comment le fichier JAR sera utilisé. Les fichiers JAR sont destinés à être exécutés comme des programmes indépendants, dont une des classes est la classe principale. Le fichier manifest peut comporter la déclaration suivante :

Pour exécuter un tel fichier JAR, il faut entrer la ligne de commande suivante :

java -jar <nom_du_fichier_jar>.jar

Ces fichiers peuvent également inclure une entrée relative à un Classpath, qui fait référence à d'autres fichiers JAR à charger en plus. Cette entrée est constituée d'une liste de chemins d'accès relatifs ou absolus vers d'autres fichiers JAR. Cependant cette technique n'est pas forcément intéressante, car le chemin d'accès vers tous les fichiers JAR doit être connu à l'avance par le programmeur lorsqu'il crée le manifeste du fichier JAR.

Un fichier JAR peut être signé numériquement. Si c'est le cas, l'information de la signature est ajoutée au fichier manifest. Le fichier JAR lui-même n'est pas signé, ce sont chacun des fichiers de l'archive qui sont listés avec leur somme de contrôle. Ce sont ces sommes de contrôle qui sont signées. Plusieurs entités peuvent signer le fichier JAR, changeant de ce fait le fichier JAR lui-même avec chaque signature, cependant les fichiers signés restent valides. Lorsque la machine virtuelle Java charge les fichiers Jar signés, elle peut vérifier leur signature et refuser de charger les classes qui ne correspondent pas à la signature. Elle peut également prendre en charge les paquets 'scellés', dans lesquels le chargeur de classe permettra uniquement le chargement de classes du même paquetage si elles ont été signées par la même entité. Cela prévient l'insertion de code malicieux dans un paquetage existant, et évite ainsi l'accès aux classes et aux données du même paquetage.

Les fichiers JAR peuvent être obfusqués afin d'éviter que les utilisateurs puissent avoir accès trop simplement au code contenu dans le fichier. Cela permet également de réduire la taille du code, ce qui est utile dans les applications de téléphonie mobile.

Formats connexes[modifier | modifier le code]

  • Les fichiers OpenDocument sont des archives JAR contenant des fichiers XML et d'autres objets ;
  • Les fichiers WAR (Web Application aRchive) sont des archives JAR contenant des fichiers XML, des classes Java, des JSP et d'autres objets pour les applications Web ;
  • Les fichiers EAR (Enterprise Application aRchive) sont des archives JAR contenant des fichiers XML, des classes Java et d'autres objets pour les applications d'entreprise ;
  • Les fichiers RAR (Resource Adapter aRchive) sont des archives JAR contenant des fichiers XML, des classes Java et d'autres objets pour l'architecture de connecteurs (JCA) de la plateforme J2EE ;
  • Les fichiers AAR (Axis ARchive) sont des archives JAR spécifiques pour le déploiement de service web sous Axis 2, voir Apache Axis.

Gnu jar ou fastjar[modifier | modifier le code]

Le projet GNU a mis en place la commande jar à travers un programme écrit en C. Cette variante est annoncée comme étant beaucoup plus rapide que la commande jar originale créé par Sun Microsystems (écrite en langage Java). Le programme GNU jar est soumis à la Licence publique générale GNU (GPL).

Apache Ant[modifier | modifier le code]

L'outil de compilation Apache Ant possède son propre paquetage pour lire et écrire les archives ZIP et JAR. Le paquetage org.apache.tools.zip est disponible sous la licence Apache Software Foundation et est conçu pour être utilisable sans Ant. Ce programme est rapide et largement répandu. Il est utilisé pour créer la plupart des fichiers qui ne sont pas produits par l'utilitaire de Sun.

Problèmes avec le format JAR[modifier | modifier le code]

L'équipe derrière le logiciel Ant, en étudiant les appels à leur ligne de support, a constaté deux problèmes récurrents :

  • Le premier intervient à la création du manifest, spécialement lorsque les lignes trop longues sont coupées sur plusieurs lignes. C'est une partie complexe et quelque peu ambiguë de la spécification. L'utilitaire Ant coupe les lignes à 68 caractères et poursuit sur la ligne suivante avec une espace en premier pour marquer la suite de la ligne précédente. Cette technique est perçue comme une erreur par les gens qui n'ont pas lu les spécifications en détail et pensent que le classpath doit être coupé à la fin du nom d'un fichier, au lieu de le couper à l'intérieur du nom d'un fichier. Malheureusement, la machine virtuelle ne détectera pas une coupure de ligne si la coupure intervient avant le 68ème caractère.
  • Le second problème est la conversion opérée par WinZip, qui transforme les noms de fichiers et de répertoires initialement en majuscules, en minuscules.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]