Jōdo-ji (Matsuyama)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jōdo-ji (浄土寺?) est un temple bouddhiste Shingon situé à Matsuyama, préfecture d'Ehime au Japon. Il est le quarante-neuvième des quatre-vingt-huit temples du pèlerinage de Shikoku.

Histoire[modifier | modifier le code]

Kūya a séjourné trois ans à Jōdo-ji qui aurait été fondé par Gyōki. Détruit par le feu lors de combats en 1416, le temple est reconstruit par le clan Kōno[1],[2]. Des graffiti du seizième siècle indiquent qu'à l'époque les prêtres Tendai et des membres de la paysannerie avaient rejoint les rangs des pèlerins[3].

Bâtiments[modifier | modifier le code]

Trésors[modifier | modifier le code]

  • Statue en bois de Kūya psalmodiant (木造空也上人立像?) (époque de Kamakura) (ICP)[6],[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Miyata, Taisen, The 88 Temples of Shikoku Island, Japan, Koyasan Buddhist Temple, Los Angeles,‎ 2006, p. 100
  2. a et b « Jōdoji Hondō », ville de Matsuyama (consulté le 20 avril 2011)
  3. Reader, Ian, Making Pilgrimages: Meaning and Practice in Shikoku, University of Hawaii Press,‎ 2005 (ISBN 978-0-8248-2907-0), p. 113
  4. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté en 20 avril 2011)
  5. « Jōdoji Hondō », Préfecture d'Ehime (consulté le 20 avril 2011)
  6. « Jōdoji Kūya », Ville de Matsuyama (consulté le 20 avril 2011)
  7. « Database of Registered National Cultural Properties », Agence pour les affaires culturelles (consulté le 20 avril 2011)