Hydrodésulfuration

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'hydrodésulfuration est un procédé utilisé dans le raffinage du pétrole pour enlever le soufre contenu dans les fractions moyennes de type kérosène, gazole léger ou gazole moyen. Ce soufre est en effet à l'origine d'une pollution non négligeable : il forme lors d'une combustion du dioxyde de soufre (SO2), qui participe notamment à la formation des pluies acides. L'opération se fait en présence d'hydrogène pour former du sulfure d'hydrogène (H2S), produit hautement toxique, car il suffit de respirer de l'air contenant quelques dizaines de ppm (parties par million) de ce gaz pour en mourir. L'hydrodésulfuration s'effectue généralement sur un lit catalytique, dans des conditions de haute pression (à partir de 34 bars), et de haute température (à partir de 350°c). Ce catalyseur est formé d'un support d'alumine (AL2O3) sur lequel est greffé un site actif généralement à base de nickel-cobalt ou de nickel-molybdène.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]