Hidden and Dangerous 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hidden and Dangerous 2
Éditeur Take Two Interactive
Développeur Illusion Softworks

Date de sortie 2003
Genre Tir tactique, stratégie
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme Windows
Média 3 CD-ROM
Contrôle Clavier, souris

Hidden and Dangerous 2 est un jeu vidéo de tir tactique développé par Illusion Softworks, sorti en 2003 sous Windows. L'action se déroule pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il s'agit de la suite de Hidden and Dangerous.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le joueur est à la tête d'une escouade de quatre hommes du Special Air Service et doit remplir plusieurs objectifs au cœur des lignes allemandes. Les missions peuvent se jouer en infiltration, par une approche tactique. Cependant, le joueur peut parfois plutôt choisir de jouer de manière agressive.

L'action se déroule de la Norvège à la Birmanie, en passant par la Normandie et la Libye. Les 23 missions (voir ci-dessous) sont variées, l'infiltration aura généralement comme but un vol de documents secrets ou un sabotage, par exemple.

Interface[modifier | modifier le code]

  • La préparation d'avant mission permet de choisir les membres du commando ainsi que leur armes et leur équipement. Chaque homme a un poids limite qu'il peut porter, et chaque arme (ou ses munitions) et objet est comptabilisé pour son poids réel. Cela rend le jeu beaucoup plus réaliste que bien d'autres (Call of Duty, etc.) où, par exemple, le même joueur peut porter un bazooka et un fusil-mitrailleur !
  • La retranscription des mouvements des personnages est très réalistes, on peut pratiquement tout faire, se baisser, s'allonger, s'incliner de côté pour voir sans être vu.
  • Les environnements des missions, permettent une approche non linéaire du jeu. Pour la même mission, on peut varier l'itinéraire ou les tactiques.
  • Le jeu permet la conduite de différents véhicules, tel que jeep, char d'assaut, moto.

Multijoueur[modifier | modifier le code]

Le jeu sur internet et en réseau bénéficie de plusieurs types de partie :

  • Capture de drapeaux
  • Match à mort
  • Match à mort par équipe
  • Occupation.

Les cartes sont vastes et donnent la possibilité de piloter les véhicules.

Depuis l'année 2012, malheureusement, le serveur gamepsy à fermé et il n'est donc plus possible de jouer en mode multijoueur à ce jeu vidéo.

Une application Web tierce a été développée pour garder des joueurs dans le jeu. Il peut être trouvé ici

Armes[modifier | modifier le code]

Le jeu dispose d'une grande variété d'armes utilisées durant la Seconde Guerre Mondiale. Certaines sont apparues des années (voire des décennies) avant 1939, d'autres ont été inventées au cours du conflit.

Armes légères

Armes moyennes

Armes lourdes

Armes fixes

Explosifs

Tanks et artillerie

Liste des missions en mode solo[modifier | modifier le code]

(F) = objectif facultatif. Il n’est pas mentionné lors du briefing, et la mission est réussie même si on ne le réalise pas. Il apparaît en cours de mission quand on le réalise et dans le récapitulatif en fin de mission.

Opération Lieu Ennemi Objectifs principaux Références
Entraînement Grande-Bretagne S’entraîner au déplacement (courir, grimper, ramper).

S’entraîner au tir (armes de poing, armes moyennes, fusil à lunette Springfield, mitrailleuse Browning M1919, bazooka M1) et au lancer de grenades. S’entraîner à la conduite automobile (jeep), la furtivité, la plongée.

Snowball – première frappe Norvège - îles Lofoten Allemand Prendre contact avec un résistant norvégien (Syguurd Vesaah). Nota Bene : Il attend gentiment au lieu de rendez-vous mentionné lors du briefing. Bien le mémoriser, car parfois il n’apparaît plus sur la carte tactique !

Approche du complexe de recherches secrètes allemandes à travers la forêt de sapins enneigée au clair de lune. Détruire le camion de la patrouille ennemie (F). Nota Bene : Comme ce n’est pas un blindé, le bazooka n’est pas indispensable. Un simple tir d’armes automatiques suffit.

Eliminer toute résistance sur le périmètre en surface, y compris les chiens de garde féroces !

Trouver l’entrée du complexe souterrain.

La bataille de l’eau lourde
Snowball – tourisme

(mission solo)

Norvège - îles Lofoten Allemand Explorer le complexe souterrain de recherches.

Nota Bene : Il va de soi que tous ses occupants, y compris les savants nazis, ouvrent le feu sur vous à vue, et doivent être éliminés jusqu’au dernier. Photographier les éléments de recherches. Poser des explosifs pour tout faire sauter. Remonter à la surface avant que ça saute !

Snowball – retrouvailles Norvège - îles Lofoten Allemand Trouver le pilote anglais blessé dans la cabane.

Nota Bene : Celle-ci se trouve au point de départ de la mission, et au centre d’une incohérence : Syguurd Vesaah signale qu’il a caché le pilote anglais dans sa cabane, mais au début de la mission, deux soldats allemands en sortent. Pourquoi n’ont-ils pas capturé le pilote anglais ? Était-il caché ?

Empêcher que Syguurd Vesaah soit tué (F). Nota Bene : Il est pris pour cible par un tireur embusqué. Il faut être plus rapide que ce dernier !

Retourner sur la base et quitter le port à bord d’une vedette rapide Schnellboot.

Snowball – iceberg Norvège - îles Lofoten - Iceberg Allemand Explorer l’iceberg.

Nota Bene : en pratique, il s’agit de tuer tous les Allemands, y compris les chiens de garde féroces !

Empêcher le U-Boot d’appareiller et le capturer. Nota Bene : Pour remplir le premier objectif, il suffit d’abattre le capitaine dès le début de la fusillade. Son équipage n’osera pas appareiller sans lui, et restera à se faire tuer sur place. Pour le second objectif, il faut descendre à l’intérieur par l’échelle du kiosque et tuer tout l’équipage.

S’emparer des documents sur les recherches allemandes. Nota Bene : Ils traînent sur le coin d’une table dans le baraquement tout en longueur. Quelle négligence ! D’ailleurs tout le baraquement est dans un état de désordre indescriptible et bien peu germanique. Il y a du relâchement sous prétexte qu’on est loin du Vaterland ?

Trouver la station radio pour contacter le QG. Nota Bene : C’est la cabane sur pilotis la plus proche de l’U-Boot.

Nomad - Air Spaghetti Libye - aérodrome de Abn-Sin-Oan Italien

Allemand

Eliminer toute résistance sur l’aérodrome italien Abn-Sin-Oan.

Nota Bene : Le briefing signale juste qu’on est en Afrique du Nord, mais comme les Italiens semblent chez eux, cela ne peut être qu’en Libye, colonie italienne coincée entre la Tunisie française et l’Égypte anglaise. « Eliminer toute résistance » inclut un Panzer II qui ne peut être détruit qu’au bazooka (si on a pensé à s’en munir) ou avec le Panzerfaust d’un soldat italien du premier nid de mitrailleuse qu’on rencontre.

Détruire les avions et les réservoirs de carburant (F). Nota Bene : Ils comportent des emplacements pour charges de dynamite, mais si l’on en manque (quoique l’armurerie en regorge) ou qu’on est pressé, ils peuvent être détruits avec le camion DCA, une simple grenade, voire un Panzerfaust.

Trouver le colonel Schumann. Nota Bene : il est déjà reparti, mais on peut saisir son plan de vol, qui traîne sur le coin de la grande table à cartes. ATTENTION il arrive parfois suite à bug du jeu que les plans ne soient nulle part sur la carte. La solution dans ce cas est de recommencer la partie

Repartir à bord de la jeep SAS ou du camion DCA. Nota Bene : Les autres véhicules, même si l’on arrive à les capturer intacts (voiture Kubelwagen, moto chenillée Kettenkrad) ne conviennent pas, car ils ne possèdent pas d’armement qui permettra de tenir à distance les Messerschmitt Bf-109 dans la mission suivante.

Nomad – Show aérien Désert de Libye Allemand Traverser le désert par une route bordée de deux champs de mines, encombrée des restes de convois allemands détruits et survolé par des Messerschmitt Bf-109 qui mitraillent les piétons.

Détruire les Panzers II. Nota Bene : Insensibles même au canon DCA de 20 mm, ils ne peuvent être détruits qu’au bazooka ou avec un des Panzerfaust de l’armurerie d’Abn-Sin-Oan (si on a pensé à s’en munir). Par chance, d’autres Panzerfaust traînent près d’une carcasse de camion allemand.

Ne pas laisser à l’ennemi le temps d’alerter des renforts (F).

Un taxi pour Tobrouk
Nomad – invites Sahara - oasis de Banhira Allemand Prendre l’oasis en éliminant toute résistance ennemie.

Nota Bene : Le briefing ne précise pas dans quelle partie du Sahara on se trouve. Le nom de Banhira est imaginaire, mais il évoque celui de Bahariyya, une des cinq grandes oasis du désert occidental d’Égypte, donc non loin de la frontière libyenne. Sur la carte tactique apparaît « captured Masjid ». Ce mot arabe signifie « mosquée ».

Trouver un véhicule réparable (camion). Trouver un mécanicien allemand, le garder en vie pour réparer le camion. Trouver l’émetteur radio de la mosquée pour contacter le QG. Nomad – caravane Sahara - oasis de Banhira Allemand Défendre l’oasis et sa mosquée contre une colonne allemande, avec Panzers III. Nota Bene : Les Panzers peuvent être détruits au bazooka, si on a pensé à s’en munir lors de la phase d’équipement, ou avec un des Panzerfaust qui apparaissent fort opportunément dès le début de l’attaque dans la pièce du rez-de-chaussée de la mosquée.

Garder intact le camion réparé.

Nota Bene : Le docteur allemand présent dans la mosquée peut être une aide supplémentaire s'il n'a pas été abattu. Effectivement il se joindra a votre escouade en échange que vous lui laissiez la vie sauve.

Nomad – whisky bar Sahara – aérodrome de Daiburn Allemand A bord du camion allemand réparé, s’infiltrer sur la base aérienne allemande de Daiburn.

Nota Bene : Cette infiltration s’effectue automatiquement, et on se retrouve autour du camion à l’entrée d’un des deux dépôts d’armement creusés au flanc de la montagne.

Tuer tous les ennemis autour de la piste. Nota Bene : Ce qui inclut deux Tigres.

Détruire les avions et le dépôt de carburant (F). Nota Bene : Ce ne sont pas les moyens qui manquent ! Outre les mêmes qu’à Abn-Sin-Oan (dynamite, grenade, camion DCA, etc.) on peut aussi utiliser le canon de 88 mm du Tigre garé dans son alvéole. Effet garanti !

Saisir les documents sur le déploiement des forces ennemies (F). Capturer le colonel Schumann.

Nomad – oiseaux de proie Sahara - canyon du serpent Allemand Fuite à bord d’un Junkers Ju-88 piloté par le colonel Schumann, sous la menace d’un revolver.

Traverser le canyon du serpent. Repousser les Messerschmitt Bf-109 qui vous interceptent.

Sea Wolf – pêche nocturne Norvège - Altenfjord Allemand Poser des mines sous la coque du Tirpitz au mouillage dans le fjord Alten.

Nota Bene : Le Tirpitz a bien été abrité quelque temps dans ce fjord norvégien.

Poser des mines sous la coque du dragueur de mines Olaf. Voler la machine codeuse Enigma à bord du dragueur de mines Olaf. Voler le livre de codes (F) et le plan du bateau. Ne pas donner l’alerte sur le Tirpitz par des coups de feu. Nota Bene : Pour cela, il ne faut utiliser que des armes munies d’un silencieux (Sten ou carabine De Lisle) mais également tuer les ennemis avant qu’ils aient le temps de tirer ne serait-ce qu’un seul coup de feu.

Retourner au navire de transport. Nota Bene : L’objectif est réalisé même si on n’y ramène pas les minis sous-marins.

Stranger – fourmilière Birmanie –péninsule de Maymyo – village d’Akyab Japonais Faire sauter le pont de bois.

Prendre le village. Nota Bene : Il existe un lieu nommé Akyab en Birmanie, mais c’est une grande ville et non le misérable village qu’on voit dans le jeu.

Découvrir ce que les camions japonais transportaient. Faire sauter les pièces détachées d’avions en caisses. Voler la documentation technique. Faire sauter la station radio. Trouver un katana d’officier japonais (F). Trouver les plaques d’identité de l’escouade qui vous a précédé ici (F). Emmener l’escouade jusqu’à la zone d’extraction.

Aventures en Birmanie
Stranger – roi de la montagne Birmanie - Colline Takawi (cote 170) Japonais Prendre le bunker sur la colline et tuer tous les défenseurs.

Emmener l’escouade jusqu’à la zone d’extraction.

Hamburger Hill
Challenger – patte blanche Autriche, vallée dans la forêt de Kreutzwald Allemand Approche du château Adler par une vallée alpine fleurie.

Nota Bene : Il existe une forêt de Kreutzwald et une ville de ce nom, mais dans l’est de l’Allemagne, non loin de la république tchèque, et non en Autriche qui est plus au sud. Kreuz signifie « croix » en allemand, et wald signifie « forêt ».

Détruire un véhicule blindé SdKfz 251 (F). Ne pas tuer les civils rencontrés. Capturer un chauffeur allemand, prendre ses papiers et son uniforme. Couper les lignes téléphoniques. Partir en camion vers le château.

Challenger – Agent immobilier

(mission solo)

Autriche, château Adler Allemand Nota Bene : Adler signifie « aigle » en allemand. Cette mission s’inspire énormément du film « Quand les aigles attaquent », dans lequel le QG de l’armée allemande dans les alpes bavaroises est un château médiéval si inaccessible qu’on le nomme AdlerSchloss : « château de l’aigle ».

Sur la carte tactique apparaît le mot Burg, mot allemand qui, selon le contexte, signifie château, village fortifié, voire ville (Burgmeister, « bourgmestre » en français = maire).

Remettre à l’officier allemand les papiers volés. Attendre dans la zone de stockage les soldats allemands qui vont décharger le camion. Explorer le château sous uniforme allemand. Trouver l’agent Salter. Nota Bene : Elle attend dans la bibliothèque.

Voler les documents secrets. Nota Bene : Il suffit de suivre l’agent Salter qui vous emmène jusqu’à leur emplacement, et de se servir.

Atteindre le portail avec l’agent Salter vivante.

Trouver les peintures volées cachées (F)

Trouver les lingots d'or cachées (pour l'histoire)

Quand les Aigles attaquent
Overlord – que la lumière soit France, Normandie, fort de Cousen Allemand Exploration du fort français de la fin du XVIIIe siècle (1798)

Nota Bene : Il n’existe en France aucun fort de ce nom. Cependant il fait assez couleur locale et semble inspiré de « Couesnon », le fleuve qui se jette dans la Manche au niveau du Mont-Saint-Michel, à la limite entre Bretagne et Normandie.

Faire sauter les canons de marine. Nota Bene : Si on manque de dynamite, il y a un entrepôt plein d’explosifs au rez-de-chaussée, avec des portes battantes ouvrant sur la cour.

Allumer le générateur et le phare. Emmener l’escouade jusqu’à la zone d’extraction.

Neutraliser les canons de DCA (F)

Overlord – panier de crabes France, Normandie, Marolles Allemand Traverser la ville française détruite.

Nota Bene : Il existe bien un Marolles en Normandie, dans le Calvados, mais c’est un village de taille bien plus modeste que la ville du jeu, sans avenues, ni fabrique, ni place centrale, ni banque si imposante.

Eliminer les tireurs d’élite ennemis autour de la place centrale. Rejoindre les Américains encerclés dans la banque. Repousser la contre-attaque allemande jusqu’à l’arrivée des renforts. Détruire les chars Tigres (F). Nota Bene : Si on n’a pas amené de bazooka, il y en a dans une caisse au rez-de-chaussée de la banque, mais les Américains semblent trop bêtes pour penser à s’en servir eux-mêmes !

Il faut sauver le soldat Ryan
Liberator – ticket de quai Tchécoslovaquie – gare de Liptakov Allemand Délivrer le résistant tchèque (Jan Trebissky) torturé par la Gestapo.

Nota Bene : Dommage, il ne survit pas longtemps aux tortures qu’il a subies !

Prendre contact avec l’aiguilleur (F). Emmener l’escouade jusqu’à la zone d’extraction.

Liberator – taupinière Tchécoslovaquie - tunnel de Sumava Allemand Nettoyer le train allemand coincé dans un tunnel par le sabotage de la résistance.

S’emparer des documents sur un officier allemand. Trouver un MP-44 (F). Nota Bene : On ne s’explique pas cet intérêt pour une arme qui est devenue de plus en plus répandue vers la fin de la guerre et ne peut être considérée comme une « arme secrète ».

Trouver des documents sur un officier allemand (F)

Capturer le colonel SS Freiberg.

La bataille du rail
Liberator – business Tchécoslovaquie – Sumava Allemand Nettoyer la ferme et la villa.

Emmener le prisonnier à la villa, où les Américains le prennent en charge. Nota Bene : Pendant toute l’attaque, il attend gentiment au pied d’un arbre près du point de départ de la mission, et bien que resté seul, ne tente pas de s’enfuir. En aurait-il assez de la guerre ?

Liberator – kermesse Tchécoslovaquie - Broumov Allemand Prendre le village tchèque et éliminer toute résistance.

Retrouver le trésor pillé par les SS (F). Détruire les réservoirs de carburant.

Liberator – Chaude réception Tchécoslovaquie - Broumov Allemand Défendre le village tchèque contre un convoi allemand. Tuer tous les ennemis, aucun ne doit s’échapper.

Détruire les chars Tigre. Nota Bene : Si on n’a pas amené de bazooka avec soi, ce n’est pas grave : plusieurs caisses d’approvisionnement apparaissent entre les deux camions allemands détruits, dont une pleine caisse de Panzerschreck.

Liberator – bouquet final Tchécoslovaquie – forêt de Sumava Allemand puis Soviétique Nota Bene : Il existe effectivement un parc national de Sumava en république tchèque, à la frontière allemande, qui est un prolongement de la forêt bavaroise.

Prendre la station de radio défendue par un char Panther. Nota Bene : C’est la seule apparition d’un Panther dans ce jeu, le reste du temps les chars ennemis sont des Panzers II, III ou des Tigres.

Prendre le bunker. S’emparer des documents secrets. Défendre le bunker contre les Soviétiques, y compris le tank.

Suite[modifier | modifier le code]

En 2004, est sortie l'extension Sabre Squadron qui ajoute 9 missions qui sont jouables en solo ainsi qu'en coopération sur internet.

Vers un Hidden and dangerous 3 ?[modifier | modifier le code]

Depuis la sortie du jeu et de son add-on, des milliers de fans du jeu attendent avec impatience la sortie d'un troisième opus. À ce jour, aucune information ni aucune date de sortie n'a été communiqué.