Héliographe (communication)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Héliographe (homonymie).
Soldats ottomans utilisant un héliographe durant la Première Guerre mondiale (1917).

Un héliographe (du grec : Ἥλιος helios, « soleil », et γραφειν graphein, « écrire ») est un dispositif de communication sans fil dont le signal est constitué de flashs de lumière solaire réfléchie par un miroir.

Les flashs sont produits en pivotant le miroir ou en interrompant le faisceau de lumière au moyen d'un obturateur. La communication utilise généralement le code Morse. L'héliographe constitua un dispositif simple mais efficace pour des communications optiques instantanées sur de longues distances à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle. Sa principale utilisation fut militaire. Les héliographes firent partie de l'équipement standard des armées britannique et australienne jusqu'aux années 1960 et furent utilisés par l'armée pakistanaise jusqu'en 1975.

Notes et références[modifier | modifier le code]