Grève perlée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une grève perlée (slowdown en anglais) est un moyen de pression consistant à exercer ses fonctions tout en visant à diminuer sa productivité ou son efficacité. Elle est souvent utilisée comme prélude ou alternative à une grève.

La grève perlée se distingue de la grève du zèle, où les salariés s'en tiennent à exécuter leur description de tâches.

Dans le monde[modifier | modifier le code]

Royaume-Uni[modifier | modifier le code]

Lors des années 1970, à une usine Ford à Dagenham, Royaume-Uni, la direction augmente la vitesse de la ligne de production de 18 à 21 pieds par minute. Cette augmentation, la deuxième dans un court laps de temps, est jugée injuste par les travailleurs et ceux-ci entament un slowdown. Par la suite, la vitesse est ramenée à 18 pieds par minute[1].

Australie[modifier | modifier le code]

En juillet 2011, les ingénieurs droitiers de Qantas décident d'appliquer le moyen de pression en n'utilisant que leur main gauche pour opérer les outils essentiels[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Documentaire de la BBC Ford's Dagenham Dream, diffusé le dimanche le 6 juin 2010
  2. (en)The Age - "Qantas engineers pledge whacky, wrong-handed strike action", Gabrielle Costa, 13 juillet 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]