Golfe de Patras

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 15′ 31″ N 21° 36′ 31″ E / 38.25861, 21.60861

Vue satellite du Golfe de Patras en mars 1994

Le golfe de Patras (en grec Πατραϊκός Κόλπος, Patraikós Kólpos) est une branche de la mer Ionienne en Grèce. Il est fermé à l’est par le détroit de Rion (pl), parfois appelé Petites Dardanelles[1], qui le relie au golfe de Corinthe et qui sépare les villes de Rion et Antirion, reliées depuis 2004 par le pont Rion-Antirion. Le golfe se termine entre 40 à 50 km à l'ouest, il est alors large d'une vingtaine de kilomètres et sépare l'île Oxeia du cap Araxos (el).

Le port de Patras se trouve au sud-est et est le seul grand port du golfe. Il sert aux ferries à destination ou en provenance d'Ancône et Brindisi en Italie mais aussi Céphalonie et Missolonghi.

Un lieu stratégique[modifier | modifier le code]

Le golfe de Patras est à trois reprises le théâtre de batailles navales.

En 1499, il est le lieu de la bataille de Zonchio [[:en:Battle of Zonchio]|(en)]], également appelée bataille de Sapienza ou première bataille de Lépante : elle oppose la république de Venise à l'empire ottoman.

En 1571, il est le lieu de la célèbre bataille de Lépante où la Sainte Ligue vainc les armées ottomanes.

La Bataille de Patras (1772) s'y déroule aussi : elle oppose l'empire russe aux Ottomans.

Principales villes du golfe de Patras[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]