Giovanni Benedetto Platti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Giovanni Benedetto Platti (Padoue, - Würzburg, ) était un compositeur italien de musique baroque du XVIIIe siècle qui passa l'essentiel de sa carrière en Allemagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Platti reçut son éducation musicale en Italie ; il fut l'élève de Francesco Gasparini à Venise, étudia le chant, le hautbois, le violon. Il fit connaissance pendant sa jeunesse, à Sienne, du forte-piano mis au point depuis 1711 par Bartolomeo Cristofori et composa des sonates pour cet instrument. En 1722, il émigra en Allemagne, où les musiciens italiens étaient très recherchés et fut embauché à Würzburg par le Prince-Évêque Johann Philipp Franz von Schönborn en tant que chanteur, instrumentiste, compositeur et professeur de la cour. Il épousa en 1723 la cantatrice soprano Theresia Langprückner, travaillant à la Chapelle épiscopale, dont il devait avoir huit enfants. Il passa tout le reste de sa vie à Würzburg.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Parmi ses compositions instrumentales : 12 sonates pour violoncelle, 12 concertos pour clavecin, 28 concertos pour violoncelle, un pour hautbois, un pour violon, 22 sonates en trios et 18 sonates pour clavecin. La musique de chambre est pour la plus grande partie manuscrite fait partie de la collection musicale de Schönborn-Wiesentheid. Platti aurait composé quelques oratorios qui ont disparu. On a conservé trois messes, un Requiem et un Stabat mater. Certaines ont été éditées, voire enregistrées :

  • Messe en fa majeur
  • Stabat Mater Dolorosa
  • Concerto en sol majeur pour piano, hautbois (ou flûte) et orchestre à cordes
  • Six sonates pour clavecin, opus 1 (1742)
  • Six sonates pour flûte, opus 3 (1743)
  • Six sonates pour clavecin, opus 4 (1746)
  • Sonate en La majeur pour flûte et piano
  • Sonate en trio en Sol Majeur pour flûte traversière (ou violon), violon (ou hautbois) et basse continue
  • Sonate en trio pour hautbois, basson et basse continue
  • Concerto grosso no 10 en fa majeur d'après Corelli (Sonates op. 5, Kat.-Nr.544)
  • Concerto con violoncello obligato (VIII) en majeur
  • Concerto grosso no 4 en fa majeur d'après Corelli (Kat.-Nr.540)
  • Concerto pour hautbois en sol mineur (Kat.-Nr.644)
  • Concerto grosso no 5 en sol mineur d'après Corelli (Kat.-Nr.541)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Fausto Torrefranca (1883–1955), Giovanni Benedetto Platti et la sonata moderna, Milan, Ricordi, coll. « Istituzioni e monumenti dell'arte musicale italiana » (no 2),‎ , 420 p. (OCLC 177290530, notice BnF no FRBNF43304263)
  • (it) Alberto Iesuè, Le Opere di Giovanni Benedetto Platti. Catalogue thématique, Édition I Solisti Veneti, Padoue 1999.

Liens externes[modifier | modifier le code]