Gennadius de Marseille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Gennadius de Marseille ou Gennade de Marseille, aussi connu sous le nom de Gennadius Scholasticus, mort vers 496, est un prêtre catholique et un historien du Ve siècle.

Son œuvre la plus connue est le De Viris Illustribus ("des hommes illustres"), une biographie de plus de 90 chrétiens des décennies précédentes, qui poursuivaient un ouvrage du même nom de Saint Jérôme.

Œuvre[modifier | modifier le code]

En raison de l'éloge qu'il fait de plusieurs personnalités semipélagiennes dans le De viris, on suppose que Gennadius était lui-même partisan de ce courant théologique (Pélage lui-même, mais aussi Julien d'Éclane)[1].

Il est fait mention dans cet ouvrage de plusieurs autres ouvrages qu'aurait écrit Gennadius, mais qui sont aujourd'hui perdus, dans lesquels il lutte contre différentes hérésies, notamment le nestorianisme[1].

Quelques exemples d'hommes illustres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Encyclopédie catholique, Gennadius de Marseille.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]