Fauste de Riez

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fauste.

Fauste de Riez (° vers 408 - + vers 495), ou saint Fauste ou Faustus, évêque de Riez, abbé de Lérins, né en Grande-Bretagne.

C'est un saint chrétien fêté le 28 septembre[1].

Vitrail de Fauste de Riez dans l'église Notre-Dame de l'Assomption à Riez

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Historia Brittonum de Nennius, Faustus serait né de l'union incestueuse du roi breton Vortigern et d'une de ses filles. Enlevé à son père indigne il est élevé par Germain d'Auxerre. Il devient ensuite l'ami de Sidoine Apollinaire.

Moine à l'Abbaye de Lérins, il en devint abbé en 432 lors de la nomination de Maximus au siège d'évêque de Riez. À la mort de Maximus, en 460, il lui succeda au siège de Riez.

Pour ses écrits contre les ariens, il fut envoyé en exil par le roi wisigoth Euric, en 476. Il retrouva son siège, huit ans plus tard, à la mort du roi, en 484.

Il écrivit certes contre les ariens, sur le Verbe de Dieu fait chair, et sur le Saint-Esprit, consubstantiel au Père et au Fils et coéternel, mais dans d'autres écrits, il n'admettait pas la primauté du salut par la grâce par rapport au Libre arbitre: Traité de la grâce et du libre arbitre[2], que l'on trouve dans la Bibliothèque des Pères. Il fut donc condamné à titre posthume pour semi-pélagianisme avec Jean Cassien et Vincent de Lérins lors du concile d'Orange (529).

Traductions en français[modifier | modifier le code]

  • De la grâce de Dieu et du libre arbitre, Association pour l’étude et la sauvegarde du patrimoine religieux de la Haute Provence, Digne 1996.
  • De l’Esprit Saint, introduction, traduction et annotation de Joseph Berthon, préface de Gaston Savornin, Association pour l’étude et la sauvegarde du patrimoine religieux de la Haute Provence, Digne 1999.

Sources et références[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Fauste de Riez » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

  1. Nominis : Saint Fauste de Riez
  2. Fauste (saint) -0410?-0495?, De la grâce de Dieu et du Libre Arbitre, = De gratia dei et libero arbitrio, en français, Digne, Association pour l'étude et la sauvegarde du patrimoine religieux de la Haute-Provence : 1996, 162 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]