Genickschussanlage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Genickschussanlage, terme allemand signifiant littéralement en français « installation de tir dans la nuque », est le nom officiel d'un dispositif utilisé pour les exécutions surprise en Allemagne nazie. Sous prétexte de mesurer sa taille dans le cadre d'un examen médical, la victime était placée le long d'une toise dans lequel était percé un orifice permettant de lui tirer une balle dans la nuque depuis une pièce voisine. La majorité de ces installations ont été aménagées dans des camps de concentration où elles servaient à exécuter des peines de mort officielles, mais également de mettre à mort discrètement un grand nombre de personnes.

Celle de Buchenwald servit principalement à exécuter des prisonniers de guerre soviétiques à partir de 1941[1]. Amenés spécialement dans ce but depuis d'autres camps, ni leur arrivée ni leur mort ne furent enregistrées. Le nombre de victimes est estimé à environ 8 000[2].

Références[modifier | modifier le code]