Garniture mécanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir garniture.

Une garniture mécanique est un dispositif assurant l’étanchéité entre un arbre rotatif et une enceinte stationnaire.

De tels dispositifs sont généralement rencontrés avec des axes d'agitation de réacteurs, de vanne pneumatique ainsi qu'au sein des pompes.

Une garniture mécanique de pompe se place entre l'arbre de pompe et le corps de pompe.

La garniture mécanique peut être lubrifiée ou sèche.

Article détaillé : Joint (étanchéité).

Caractéristiques et paramètres[modifier | modifier le code]

La garniture peut être simple, double ou en tandem soit une seule barrière ou une première doublée d'une deuxième. Cela donne une sécurité plus grande pour des produits dangereux.

Un montage en "cartouche" est aussi possible, l'avantage de ce système est son réglage en usine, le montage est simplifié car il n'y à aucun réglage à réaliser.

La circulation du lubrifiant peut se faire selon les cas, soit par thermosiphon, soit à l'aide d'une petite pompe, soit par un séparateur de type cyclone connecté au refoulement de la pompe.

Les paramètres à contrôler sur une installation comportant une garniture mécanique lubrifiée sont :

  • Niveau de lubrifiant ;
  • Température du lubrifiant ;
  • Débit du liquide refroidissant le lubrifiant ;
  • Différence de pression entre la garniture mécanique et l'intérieur du corps de pompe.

Quand c'est possible, il est préférable que les matériaux d'une garniture simple soient sélectionnés pour ne pas nécessiter de lubrifiant autre que le fluide pompé.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]