Gambizzazione

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le terme italien de gambizzazione désigne un attentat qui consiste à tirer des coups de feu en visant les jambes de la victime. On parle en français de jambisme, en anglais de Knee-capping.

Un tel acte, qui ne vise pas l'élimination physique de la personne blessée, a pour but généralement de punir, de menacer ou de faire un exemple.

Au cours de la période comprise entre les années 1970 et 80 et bien connue sous le nom d' « années de plomb », les groupes qui s'adonnaient à ce qu'ils appelaient la « lutte armée », en particulier les Brigades rouges, n'ont pas hésité à pratiquer de nombreux attentats de ce genre, avec en particulier pour cible des personnalités importantes de la presse ou de la politique. La Provisional Irish Republican Army utilisa aussi cette méthode, appelé Knee-capping.

Parmi bien d'autres furent ainsi blessés aux jambes non seulement des journalistes classés à droite, comme Emilio Rossi et Indro Montanelli, mais aussi des politiciens connus de gauche comme Gino Giugni, considéré comme le père du statut des travailleurs.

Référence de traduction[modifier | modifier le code]