Gallicisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En grammaire et en linguistique, un gallicisme est :

  • un emprunt fait à la langue française par une autre langue ;
  • une tournure ou une locution particulière à la langue française, consacrée par l'usage, c'est-à-dire un idiotisme. Par exemple : « c'est... qui... ».

Sens et variantes[modifier | modifier le code]

Le sens peut souvent varier. Ainsi, avec cet exemple:

  • en serbe : репете / repete signifie se resservir en parlant de la nourriture;
  • Le grec moderne a également emprunté des termes au français, en leur donnant parfois un tout autre sens :
  • « γκαρσóνι » (garsóni) désigne un serveur de café ou de restaurant ;
  • « καλτσόν » (kaltsón) désigne un collant ;
  • « καφές » (kafés) désigne un café en tant que boisson ;
  • « κραγιόν » (krayión) désigne un tube de rouge à lèvres ;
  • « κρουασάν » (kruasán) désigne un croissant en tant que viennoiserie ;
  • « σουτιέν » (sutién) désigne un soutien-gorge ;
  • « φερμουάρ » (fermuár) désigne une fermeture Éclair.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]