Francisco López de Gómara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francisco López de Gómara est un historien espagnol du XVIe siècle, né à Séville en 1510.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études à l'université d'Alcalá de Henares, Francisco López de Gómara devient prêtre puis rentre au service de Hernan Cortès. Il fut le chapelain et le secrétaire du conquistador dans les dernières années de celui-ci, et devint son historiographe officiel. Il a alors eu accès à des informations de première main de la part des nombreux voyageurs qui revenaient du Nouveau monde tels que Gonzalo de Tapia ou Bernal Diaz del Castillo. Il décrit donc avec précision la colonisation européenne des Amériques dans son plus célèbre ouvrage, la Historia general de las Indias. Le livre se diffuse dans les pays voisins et est traduit en français puis en italien.

Mais le 17 novembre 1553, le prince Philippe d'Espagne, le futur Philippe II, confisque par décret toutes les copies du livre et interdit sa réimpression. Cette interdiction ne sera levée qu'en 1727.

Montaigne l'utilise quand il rédige son essai I, 31 (Des Cannibales).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  1. López de Gómara. Historia de las Indias. Edición de Martín Nucio, 1554

Sources[modifier | modifier le code]