Francis Finn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Francis James Finn, né le 4 octobre 1859 à Saint-Louis, Missouri (États-Unis) et décédé le 4 novembre 1928 à Cincinnati, Ohio (États-Unis) était un prêtre jésuite américain, écrivain pour la jeunesse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du maire (sheriff) de la ville de Saint-Louis, il étudie à l’université de cette ville. Entré au noviciat des jésuites le 24 mars 1879 il est ensuite envoyé à Woodstock College pour les études de philosophie et de théologie. Cependant, pour des raisons de santé ses études sont souvent interrompues.

Le 29 juin 1891, Finn est ordonné prêtre. 1891 est également l’année de son premier roman pour la jeunesse, Tom Playfair, qui est un succès immédiat. Il y travaillait depuis quelques années déjà. Le thème et son héros lui viennent de ses années d’enseignement passées à St Mary’s Collège (Kansas), en 1881-1883.

Finn est pendant quelque temps professeur de littérature au collège Saint Xavier de Cincinnati (1897), mais sa santé fait qu’il est plutôt redirigé vers l’apostolat pastoral. Durant 31 ans il est vicaire à la paroisse Saint Xavier de Cincinnati, particulièrement engagé dans l’éducation catholique de la jeunesse, au service de laquelle il met son talent d’écrivain.

Écrivain pour la jeunesse[modifier | modifier le code]

Finn est l'auteur de vingt sept romans, dont le premier, publié en 1891, reste le plus célèbre et populaire : Tom Playfair. Le héros est l’idéal d’un jeune adolescent, catholique et américain. Tom Playfair est traduit dans toutes les grandes langues européennes. Le ‘Catholic Who is who’ américain de 1911 présente Francis Finn comme 'universellement reconnu comme le principal auteur catholique de fiction pour la jeunesse'.

Harry Dee, Claude Lightfoot (1893) et Percy Wynn (1889) sont d’autres héros. Ses ouvrages mettent invariablement en scène des collégiens du Midwest traversant de multiples aventures. Enseignant et prêtre jésuite, Finn a voulu véhiculer les idéaux de morale et vie chrétienne: famille, courage, gratitude, sacrifice, punition, rédemption, etc. Ses livres ont souvent un ton édifiant qui passe moins bien à la fin du XXe siècle. Néanmoins son œuvre a bénéficié d'une grande popularité jusqu'il y a quelques décennies.