Finger Lakes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 45′ 35″ N 76° 56′ 43″ O / 42.75967, -76.94514

Les Finger Lakes vus de l'espace.

Les Finger Lakes (de finger, «doigt» en anglais) sont un ensemble de lacs du nord de l'État de New York, aux États-Unis, dont la forme très allongée évoque celles de doigts. Ces lacs très profonds sont d'origine glaciaire.

Lacs[modifier | modifier le code]

Classiquement, sept lacs sont considérés comme des Finger Lakes. Il s'agit, d'est en ouest, de:

Quatre autres lacs, situés à l'ouest du lac Canandaigua, sont parfois surnommés les Finger Lakes mineurs. Ce sont:

Enfin, trois lacs situés à l'est du lac Otisco sont parfois inclus dans cette dénomination:

Carte des Finger Lakes.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région constituait le territoire des nations iroquoises, notamment des Sénèques, des Cayugas, des Onondagas et des Oneidas, qui ont donné leur nom à plusieurs lacs. Leur présence et leur résistance contre les Européens ont empêché la colonisation de la région jusqu'à la fin du XVIIIe siècle[1].

Vignobles[modifier | modifier le code]

La région des Finger Lakes constitue une région viticole américaine (American Viticultural Area). La zone comprend 4 452 hectares de vignobles.

L'origine de la viticulture dans les Finger Lakes remonte à 1829, mais ce n'est qu'en 1862 que les premiers vignobles à but commercial ont été créés. Aujourd'hui, ils sont plus d'une centaine, produisant surtout du vin blanc à partir de chardonnay, riesling, gewurztraminer, mais aussi du vin rouge léger à partir de pinot noir et de cabernet franc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Finger Lakes History