Erik Bo Andersen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erik Bo Andersen
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Danemark Danois
Naissance 14 novembre 1970 (43 ans)
Lieu Dronningborg (Danemark Drapeau : Danemark)
Taille 1,89 m
Période pro. 19922003
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
- Drapeau : Danemark Dronningborg Boldklub
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1992-1996 Drapeau : Danemark Aab 98 (50)
1996-1997 Drapeau : Écosse Rangers 23 (15)
1997-1998 Drapeau : Danemark Odense 16 (6)
1998-2000 Drapeau : Allemagne Duisbourg 25 (2)
2000 Drapeau : Danemark Vejle (prêt) 14 (7)
2000-2002 Drapeau : Norvège ODD 13 (0)
2002-2003 Drapeau : Danemark Aab 11 (0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1995-1996 Drapeau : Danemark Danemark 6 (0)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Erik Bo Andersen (né le 14 novembre 1970 à Dronningborg près de Randers[1], Danemark) est un ancien footballeur professionnel danois, qui jouait au poste d'attaquant.

Il a joué 6 matchs en international avec le Danemark et participe à l'euro 1996.

Il a remporté le championnat danois en 1995, le doublé coupe-championnat écossais, la coupe norvégienne.

En novembre 2005, Andersen est élu pour représenter le Parti Liberal Danois au conseil de la municipalité de Randers.

Carrière[modifier | modifier le code]

AaB[modifier | modifier le code]

Erik Bo Andersen commence sa carrière dans le club local amateur du Dronningborg Boldklub[2]. Il part ensuite pour le Aalborg Boldspilklub (AaB) en Division I en janvier 1992 et fait ses débuts en championnat en avril 1992.

Lors de sa première année à l'AaB, Andersen passe une partie du temps dans la réserve pour améliorer sa technique. Il inscrit deux buts en coupe du Danemark contre le BK Frem en mars 1993[2]. Il se révèle vite un bon buteur et obtient même le surnom de Romário Rouge[2], dû à ses cheveux rouges. Lors du championnat danois 1994–95, Andersen inscrit deux triplés, ainsi que 4 buts lors d'un 5-0 contre AGF Aarhus. Il est meilleur buteur du championnat avec 24 buts et AaB remporte la ligue 1994–95[3], premier championnat de l'histoire du club[2]. Il joue la première moitié de la saison suivante et inscrit 13 buts en 20 matchs, dont deux triplés. En février 1996, Andersen est acheté pour 1,2 million £ par le Rangers FC du championnat d'Écosse[4] où il a l'occasion de jouer avec son compatriote danois Brian Laudrup.

Rangers[modifier | modifier le code]

Aux Rangers, les prouesses techniques d'Andersen lui valent le surnom de Bambi[5]. Il rentre un jour en tant que remplaçant et inscrit un doublé lors d'une victoire 3–1 contre les rivaux du Celtic Glasgow à l'Ibrox Stadium[5]. Il inscrit le but du 2-1 et du 3–1. Il remporte le doublé Scottish Premier League-Scottish Cup en 1996 et 1997[2], mais n'arrive pas à s'imposer en tant que titulaire[5], et reste un remplaçant de luxe de l'équipe première[3].

Andersen quitte le club[5] juste après que les Rangers ont acheté l'attaquant Marco Negri à l'été 1997. Il a inscrit 15 buts en 23 matchs pour le club. De nombreux clubs sont intéressés par Andersen, mais le prix imposé par les Rangers en découragent beaucoup (£300 000)[6], [7].

Suite de sa carrière[modifier | modifier le code]

L'Odense Boldklub (OB) finit par le faire signer[3] pour £800 000 en octobre 1997[5]. Andersen inscrit 6 buts en 16 matchs, mais n'empêche pas Odense d'être relégué à la fin de la saison. Andersen rechange de club et le club allemand du MSV Duisburg de Bundesliga l'achète à OB pour 9,6 millions de couronnes danoises en juillet 1998[8]. pour jouer avec son compatriote Stig Tøfting. Andersen souffre d'une blessure à l'entraînement de pré-saison[9], et est en convalescence pour un mois et demi[10]. À sa guérison, il devient remplaçant[11], et ne récupère pas sa forme d'antan, avec seulement 2 buts en 25 matchs. Andersen est prêté au club norvégien du Vejle Boldklub de janvier à juin 2000, où il joue avec son ancien entraîneur d'AaB Poul Erik Andreasen[12]. Il inscrit 7 buts en 14 matchs, malgré la relégation de Vejle à la fin de la saison. Andersen ne veut pas retourner à Duisbourg, et part à l'ODD Grenland en Norvège en juillet 2000[13].

À Grenland, Andersen remplace l'international norvégien Frode Johnsen qui venait juste d'être vendu, et rejoint son ancien coéquipier à AaB, Christian Flindt Bjerg[13]. Il est acheté pour 2,8 millions DDK, un record pour ODD Grenland[14]. Il gagne la coupe de Norvège, mais souffre d'une blessure au genou[14]. Il ne rejoue pas jusqu'en août 2001. Après des complications à son genou, il a besoin d'une demi-année de plus pour se soigner[14]. Grenland n'avait pas le staff médical nécessaire pour s'occuper d'Andersen, et est aidé par son ancien club AaB[14]. Odd Grenland le laisse partir en décembre 2001, et il retourne jouer à AaB en janvier 2002[3]. Il n'est pas titulaire au départ[2], et souffre d'une autre blessure au genou au printemps 2003, où il décide de mettre un terme à sa carrière.

Andersen a en tout joué 142 matchs et inscrit 66 buts pour AaB dans toute sa carrière[2].

Carrière internationale[modifier | modifier le code]

Andersen est appelé en équipe danoise et fait ses débuts internationaux en avril 1995 contre la Macédoine, où il entre à la place de son coéquipier d'AaB Peter Rasmussen à la mi-temps. Aux Rangers, il est appelé en sélection pour disputer l'Euro 1996, et joue 3 minutes lors de la victoire 3–0 contre la Turquie. Il s'agit de son dernier match international. Erik Bo Andersen joue un total de 6 matchs et n'inscrit aucun but.

Après football[modifier | modifier le code]

Après sa retraite, Andersen repart entraîner son club d'enfance, le Dronningborg Boldklub[15].

Aux élections municipales de 2005, Andersen est candidat pour le Parti Liberal Danois de la municipalité de Randers. Il reçoit 217 votes[16], et est élu au conseil avec une marge de 13 votes[15].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (da) Erik Bo Andersen sur Haslund.info
  2. a, b, c, d, e, f et g (da) « Profil AaB »
  3. a, b, c et d Jacob Staehelin, "Jeg er ikke en fiasko", B.T., 27 janvier 2002.
  4. Michael Monty, "Erik Bo er solgt til Glasgow", Aktuelt, 29 février 1996.
  5. a, b, c, d et e (en) « Erik Bo Andersen », sur Sporting-Heroes.net
  6. Lars Roger Sørensen, "Andersens ulykkelige eventyr", Jyllands-Posten, 27 octobre 1997.
  7. Hans Christian Blem, "Erik Bos barske eventy", Ekstra Bladet, 28 octobre 1997.
  8. Henrik H. Brandt, "Erik Bo Andersen til Duisburg", Jyllands-Posten, 18 juillet 1998.
  9. "Erik Bo må vente på debut", B.T., 25 juillet 1998.
  10. Thomas Idskov, "Erik Bo tilbage med sejr", B.T., 19 août 1998.
  11. (de) « Erik Bo Andersen – Die Spiele der Bundesliga 1998/1999 für MSV Duisburg », sur FussballDaten.de
  12. "Erik Bo Andersen til Vejle", Ritzaus Bureau, 23 décembre 1999
  13. a et b Jan B. Jensen, "Fodbold: Erik Bo til Norge", Jyllands-Posten, 25 juillet 2000.
  14. a, b, c et d Jan B. Jensen, "Fodbold: Erik Bo Andersen er træt af Norge", Jyllands-Posten, 3 décembre 2001.
  15. a et b (da) Kasper Friis, « Røde Romario valgt ind for Venstre », sur Danmarks Radio,‎ 16 novembre 2005
  16. (da) Personlige stemmer – Kommunalvalg Randers Kommune, kmdvalg.dk, 16 novembre 2005.