Eiichi Kudō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eiichi Kudō (工藤 栄一) est un réalisateur japonais né à Hokkaidō le 17 juillet 1929 et décédé le 23 septembre 2000 à Kyoto d'une hémorragie cérébrale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de commencer dans le cinéma, il était un gestionnaire pour le monde du théâtre. L'économie japonaise d'après guerre était mauvaise et il devait travailler pour entretenir sa famille. En 1952, Kinji Fukasaku, qu'il connaît, le fait entrer dans les Studios Toei[1]. Alors qu'il n'avait pas de désirs de créer des films de Samurai (Jidai-geki), un de ses superviseurs l'obligea à aller aux studios Toei de Kyoto et de travailler dans ce domaine. Après quelques films en production, il fût promu assistant-réalisateur et travailla avec une dizaine de réalisateurs en rotation uniquement pour les films de samurais. Par la suite, il commença sa carrière de réalisateur.

Filmographie (Réalisateur)[modifier | modifier le code]

  • 1959 : Fukaku Hichō (富嶽秘帖)
  • 1960 : Hebigami Maden
  • 1961 : Lady Yakuza, Flower of great Edo (Hana no edo no yakuza hime)
  • 1961 : Nanban Zame (The Foreign Shark)
  • 1961 : Maboroshi toro no onna (Woman of the Ghostly Lantern ; まぼろし燈籠の女)
  • 1961 : Hakko Ryukitai
  • 1962 : Chimoji Yashiki
  • 1963 : Les 13 tueurs (十三人の刺客 ; Juusan-nin no shikaku)
  • 1963 : Castle of Owls (忍者秘帖・梟の城 ; Ninja Hichō Fukuro no Shiro)
  • 1964 : Le Grand Attentat (The Great Killing ; 大殺陣 ; Dai satsujin)
  • 1965 : 任侠木曽鴉
  • 1967 : Les Onze Guerriers du devoir (Eleven Samurais ; 十一人の侍 ; Ju-ichinin no samurai)
  • 1968 : Industrial Spy (Sangyo Supai ; 産業スパイ)
  • 1968 : Japan's Underworld History - Blood Feud (Nippon ankokushi: nasake muyō ; 日本暗黒史)
  • 1969 : Five Bounty Hunters (Gonin no shokin kasegi ; 五人の賞金稼ぎ)
  • 1973 : Yakuza versus G-men (Yakuza tai G-men ; やくざ対Gメン)
  • 1974 : The viper brothers - up on thirty charges (Mamushi no kyōdai: futari awasete sanjuppan ; まむしの兄弟・二人合わせて30犯)
  • 1979 : Aftermath of battles without honor and humanity (Sono go no jingi naki tatakai ; その後の仁義なき戦い)
  • 1980 : Shadow Warrior - Hattori Hanzo (Kage no gundan - Hattori Hanzo ; 影の軍団 服部半蔵)
  • 1981 : Yokohama BJ bûrusu (ヨコハマBJブルース)
  • 1982 : Beast Detective (Yaju-deka ; 野獣刑事(デカ))
  • 1983 : Nogare no machi (逃がれの街)
  • 1984 : Assassination orders (Ansatsu shirei)
  • 1986 : Sure Death 3 (Hissatsu 3 - Ura ka omote ka ; 必殺! III 裏か表か)
  • 1987 : Takasebune (高瀬舟)
  • 1991 : Nakibokuro (泣きぼくろ)
  • 1992 : Passion's red and black (aka to kuro no netsujo)
  • 1993 : Ringu ringu ringu: Namida no chanpion beruto (リング・リング・リング/涙のチャンピオンベルト)
  • 1997 : Tale of Scarface (gunro no keifu)

Filmographie (Comédien)[modifier | modifier le code]

  • 1983 : (The Catch ; Gyoei no mure ; 魚影の群れ) par Shinji Sōmai - Propriétaire du bar

Références[modifier | modifier le code]

  1. Outlaw Masters of Japanese Film par Chris Desjardins

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Eiichi Kudō sur l’Internet Movie Database