Dred Scott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Scott.
Portrait de Dred Scott par Louis Schultze.

Dred Scott est un esclave afro-américain né en 1795 en Virginie et mort le 17 septembre 1858. C'est une figure de l'anti-esclavagisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dred Scott est né en esclavage, il connait plusieurs propriétaires au cours de sa jeunesse dont un médecin de l'armée, Dr. John Emerson. Celui-ci achète une autre esclave nommée Harriet que Dred Scott épouse avec l'accord d'Emerson.

À la mort d'Emerson, le couple devient la propriété de la veuve d'Emerson qui leur refuse la liberté malgré l'interdiction de l'esclavage dans l'Illinois où ils habitent à cette époque. Dred Scott intente une action en justice contre leur maîtresse. Le jugement dure onze ans. En 1857, après plusieurs rebondissements, la Cour suprême des États-Unis refuse leur liberté à Dred et Harriet Scott malgré le soutien de nombreuses personnalités des États du nord. Le juge Taney, qui a repris l'affaire, crée alors l'arrêt Scott, dans lequel il dénonce la non-citoyenneté des noirs, se contredisant ainsi, vu que ces derniers peuvent être jugés à la Cour Suprême. Finalement, Scott et sa femme furent rendus à leur premier propriétaire qui leur accorda leur liberté peu de temps avant la mort de Dred.

Cette saga judiciaire constitua une victoire sudiste dans leur lutte pour le maintien de l'esclavage. Sans le savoir, Scott contribua grandement à diviser le pays, et fut ainsi un facteur important des causes de la guerre de Sécession.

Lien interne[modifier | modifier le code]