Domaine de Mori (Bungo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le domaine de Mori (森藩, Mori-han?) est un domaine féodal japonais de l'époque d'Edo situé à Kyūshū. Il a toujours été dirigé par le clan Kurushima.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le clan Kurushima qui dirige le domaine durant la période Edo, descend des Kurushima qui étaient au nombre des pirates Murakami de la mer intérieure de Seto durant la période Sengoku. Nagachika Kurushima (appelé plus tard Yasuchika) possède 14 000 koku de territoire à Kijima dans la province d'Iyo. En 1600, il se range du côté de l'armée de l'ouest. mais comme l'oncle de sa femme était Fukushima Masanori, Honda Masanobu peut arranger une disposition spéciale permettant de conserver l'intégrité du domaine et de la famille de Nagachika. La famille est déplacée dans la région de Mori province de Bungo en 1601 et peut conserver les mêmes 14 000 koku de territoire.

La famille Kurushima continue à diriger le domaine jusqu'à la restauration de Meiji. Durant la guerre de Boshin, elle soutient le gouvernement de Kyoto et se trouve consignée à la garde du daikansho abandonné à Hita (日田). Le domaine est aboli en 1871, devenant d'abord préfecture de Mori avant d'être absorbé dans la préfecture d'Ōita. En 1884, la famille Mori est faite shishaku (子爵, vicomte) dans le nouveau système nobiliaire kazoku.

L'écrivain de contes pour enfants Takehiko Kurushima (en) est un descendant de la famille daimyo Kurushima.

Liste des daimyo[modifier | modifier le code]

  1. Yasuchika
  2. Michiharu
  3. Michikiyo
  4. Michimasa
  5. Terumichi
  6. Michisuke
  7. Michitomo
  8. Michihiro
  9. Michikata
  10. Michiaki
  11. Michitane
  12. Michiyasu

Lien externe[modifier | modifier le code]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]