Djebel Nefoussa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

31° 52′ N 11° 50′ E / 31.867, 11.83

Djebel Nefoussa
Libya relief location map.jpg
Djebel Nefoussa
Djebel Nefoussa
Localisation du djebel Nefoussa en Libye.
Géographie
Altitude 968 m[1]
Longueur 190 km
Administration
Pays Drapeau de la Libye Libye
Shabiyat Al Djabal al Gharbi, Nalout

Le djebel Nefoussa, en arabe : جبل نفوسة (Eljabel nefusa), en nafusi : Adrar n Infusen soit « montagne des Infusen », est un massif montagneux situé dans le Nord-Ouest de la Libye, à proximité de la Tunisie, peuplé de berbérophones Infusen musulmans ibadite.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le massif du Nefoussa est situé à la limite entre la plaine côtière de la Djeffara au nord et le plateau tripolitain au sud. Les formations de ce plateau descendent en pente douce au sud et s'interrompent abruptement au nord, là où elles sont les plus élevées, donnant naissance au djebel Nefoussa[2],[3],[4] qui culmine à 968 m d'altitude[1]. Il s'étend en arc de cercle sur une longueur d'environ 190 km, depuis la frontière avec la Tunisie, jusqu'à la ville de Gharyan. Le massif surplombe la plaine côtière, dont il est séparé par un escarpement dont la hauteur de culminance atteint en certains points 350 m d'altitude. Une série de vallées profondes orientées sud-nord coupent l'escarpement en transversal[4].

Le djebel s'étend sur deux districts (shabiyat), Al Djabal al Gharbi et Nalout. D'ouest en est, on trouve les localités de Nalout, Jadu, Kabaw, Qasr el-Haj, Tarmeisa, Yefren, Gharyan et Tarhounah.

Peuplement[modifier | modifier le code]

L'arc de cercle berbérophone (en orange) dans le Nord-Ouest de la Libye correspond au djebel Nefoussa

Le peuplement du Nefoussa comporte une double particularité dans le contexte libyen, un pays majoritairement arabophone et sunnite. En effet, il est peuplé de berbérophones, les Infusen qui parlent le nafusi et sont d'obédience ibadiste, un courant de l'islam très minoritaire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (de) Joachim Willeitner, Libyen: Tripolitanien, Syrtebogen, Fezzan und die Kyrenaika, Cologne, DuMont Reiseverlag,‎ 2001, 2e éd., poche, 352 p. (ISBN 978-3-7701-4876-9), p. 14
  2. J. M. Asketell, S. M. Ghellali, « A palaeogeologic map of the pre-Tertiary surface in the region of the Jifarah Plain: its implication to the structural history of Northern Libya », in M. J. Salime et al. (ed.), The geology of Libya. Volume IV-VII : Third Symposium on the Geology of Libya, held at Tripoli, 27-30 septembre, 1987, Elsivier, Amsterdam, volume VI, 1991, pp. 2381-2406 (ISBN 0-444-88844-6)
  3. Ashour V. El-Zouki, « Stratigraphy and lithofacies of the continental clastic (Upper Jurassic and Lower Cretaceous) of Jabal Nafusah, NW Libya », in M. J. Salem, M. T. Busrewil, (ed.), The Geology of Libya: Symposium on the Geology of Libya (2nd : 1978 : Tripoli, Libya), Academic Press, New York, volume II, 1980, pp. 394-418 (ISBN 0-12-615501-1)
  4. a et b Mohamed Megerisi, V. D. Mamgain, « The Upper Cretaceous-Tertiary formations of northern Libya », in M. J. Salem, M. T. Busrewil, (ed.), The Geology of Libya: Symposium on the Geology of Libya (2nd : 1978 : Tripoli, Libya), Academic Press, New York, volume I, 1980, pp. 67-72 (ISBN 0-12-615501-1)

Bibliographie[modifier | modifier le code]