Discours rapporté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

En grammaire, le discours rapporté est un type de discours permettant à un énonciateur de citer les paroles de quelqu'un d'autre.

  • En conséquence, chaque fois qu'il y a discours rapporté, il convient de distinguer l'énonciateur principal, qu'on peut appeler narrateur, et l'énonciateur secondaire, qu'on peut appeler personnage (puisque le discours rapporté se situe la plupart du temps dans la dimension du récit). Tout discours rapporté contient donc au moins deux plans :
    • celui de l'énonciateur principal, ou énoncé citant ;
    • celui de l'énonciateur secondaire, ou énoncé cité.
Lisette a dit qu'elle viendrait.
L'énoncé citant est « Lisette a dit ». L'énoncé cité (les paroles de Lisette) est « elle viendrait ».
  • Les discours rapportés peuvent être enchâssés les uns dans les autres, et donc, être organisés sur plus de deux plans :
Jacques a dit : « Cécile a osé déclarer qu'elle me trouvait incompétent ! ».
Le discours du narrateur (c'est-à-dire, la totalité de l'énoncé) englobe celui de Jacques (le discours entre guillemets), lequel englobe à son tour celui de Cécile (« Je trouve que Jacques est incompétent. »).

Sujets connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]