Dirk Vellert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dirck Jacobsz Vellert est un graveur et dessinateur de vitraux flamand (° v. 1480-1547) actif à Anvers entre 1511 et 1547.

Style[modifier | modifier le code]

L'ensemble des œuvres avérées de Vellert comprend des dessins préparatoires pour des vitraux, des gravures et des médaillons de vitrail. Il semble s'être spécialisé dans la conception de vitraux et atteindre dans ce domaine une certaine notoriété. Il est notamment l'auteur des vitraux de la King’s college Chapel à Cambridge[1] et est inscrit à la Guilde de Saint-Luc d'Anvers comme peintre verrier en 1511. Il est doyen de la corporation en 1518 et 1526.

En 1901, l'historien d'art Gustav Glück propose de lui attribuer un ensemble de peintures qui présentent des similitudes avec ses dessins. Max Jakob Friedländer reprend ces attributions, qui concernent en particulier une Adoration des bergers conservée à Lille et deux triptyques, une Adoration des Mages, au Musée Boijmans Van Beuningen de Rotterdam et un Ecce homo, au Musée du Centre Public d'Action Sociale de Bruxelles. Mais en 1995, Ellen Konowitz note des différences sensibles et répétées entre les dessins de Vellert et l'œuvre peinte qui lui est attribuée. Elle propose alors d'attribuer ces peintures à un anonyme anversois qu'elle baptise le Maître de l'adoration de Lille, du nom de la pièce conservée au Palais des beaux-arts de Lille[2]. Cette approche semble à présent faire consensus[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ellen Konowitz, A Creation of Eve by Dirk Vellert, in Master Drawings 1997, vol. 35, n°1, pp. 54-63.
  2. Ellen Konowitz, Dirk Vellert and the Master of the Lille Adoration: some Antwerp Mannerist paintings reconsidered, Oud Holland, 109, N° 4, pages 177 à 190, 1995.
  3. Voir en particulier le catalogue récent de Rotterdam.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ellen Konowitz, Images in Light and Line: The Stained Glass Designs and Prints of Dirk Vellert, Brepols N.V., 2004 (ISBN 978-2503507279)