Dinaw Mengestu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dinaw Mengestu 003.JPG

Dinaw Mengestu, né en 1978 à Addis-Abeba (Éthiopie), est un écrivain américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa famille quitte l'Éthiopie lorsqu'il est âgé de deux ans. Il est élevé à Peoria (Illinois), puis dans les faubourgs de Chicago.

Il obtient un BA en anglais de l'université de Georgetown et un MFA en fiction de l'université Columbia.

Il publie reportages et articles dans Rolling Stones, Harper's, The Wall Street Journal, etc.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les belles choses que porte le ciel, [« The Beautiful Things that Heaven Bears », 2007 - UK : « Children of the Revolution », 2007], trad. de Anne Wicke, Paris, Éditions Albin Michel, 2007, 3003 p. (ISBN 978-2226179760)
- Prix du Premier Roman Étranger 2007[1]
  • Ce qu'on peut lire dans l'air, [« How to Read the Air », 2010], trad. de Michèle Albaret-Maatsch, Paris, Éditions Albin Michel, coll. « Terres d'Amérique », 2011, 300 p. (ISBN 978-2226229779)[2],[3]

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]