Déprotonation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La déprotonation est une réaction chimique au cours de laquelle un proton H+ est retiré d'une molécule, qui va former sa base conjuguée. La propension d'une molécule à libérer un proton est mesurée par son pKa (mesure de l'acidité). Celui-ci sera d'autant plus bas que le proton était lié à des atomes ou groupes électronégatifs. Ainsi, en chimie organique, un acide carboxylique, R-COOH se déprotone très généralement plus facilement qu'un alcool, R-OH.

Origine du mot[modifier | modifier le code]

Une déprotonation consiste à retirer à une molécule (ou à un ion), un ou plusieurs cations H+ (et non pas à retirer un ou plusieurs atomes d'hydrogène, opération que l'on nomme déshydrogénation). Un atome d'hydrogène étant constitué d'un unique proton servant de noyau et d'un électron gravitant autour de lui, le cation H+, privé de son électron, se résume à un unique proton et c'est la raison pour laquelle on utilise le terme "déprotonation", basé sur le mot "proton".

Voir aussi[modifier | modifier le code]