Coprin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coprin (homonymie).

Coprinus (nom vernaculaire : coprin) est un genre de la famille des Agaricaceae, champignons basidiomycètes appartenant à l'ordre des agaricales. La principale caractéristique des coprins est d'avoir des lamelles déliquescentes à maturité. La couleur des spores varie du brun-noir au noir. Le genre comporte beaucoup d'espèces, dont une seule est un bon comestible, le coprin chevelu (Coprinus comatus), à condition de le consommer très jeune. D'autres espèces peuvent éventuellement être mangées (Coprinellus micaceus et Coprinopsis atramentaria), mais elles provoquent des troubles cardio-vasculaires (syndrome coprinien ou effet antabuse) lorsqu'on boit de l'alcool en les consommant, voire le lendemain ou quelques jours plus tard. Les coprins apprécient les terres grasses, fumées ; certains poussent même sur les excréments d'animaux.

Classification phylogénique[modifier | modifier le code]

La classification phylogénique va modifier la répartition des espèces en plusieurs genres: Coprinus, Coprinellus et Coprinopsis, ces deux derniers genres reclassés dans la famille des Psathyrellaceae.

Principales espèces[modifier | modifier le code]

Coprinus disseminatus en situation exceptionnelle, sur un mur (côté extérieur) de brique (Lille, Nord de la France)

Coprin noir d'encre[modifier | modifier le code]

Coprin noir d'encre (Coprinopsis atramentaria) : comme beaucoup de coprins, il pousse en touffes. Son chapeau, plutôt grisâtre, est fortement plissé. Les lamelles très serrées sont d'abord blanchâtres, mais virent rapidement au noir et sont très déliquescentes. Toxique avec de l'alcool. Il contient une toxine, identique à l'antabuse, qui bloque la dégradation de l'alcool au niveau du foie pendant plusieurs jours.

Coprin chevelu[modifier | modifier le code]

Le Coprin chevelu (Coprinus comatus) est facilement reconnaissable à son chapeau qui recouvre presque la totalité du pied. Entièrement blanc au début, le chapeau se couvre de mèches jaunâtres ou ocrées (d'où son qualificatif de chevelu). Les lamelles virent rapidement du blanc au rose, puis au noir. Il est déliquescent, mais moins fortement que le précédent. Il pousse en touffes importantes dans des lieux souvent inattendus (jardins publics des villes). Jeune, c’est-à-dire entièrement blanc, c'est un excellent comestible, à condition de le manger rapidement après la cueillette (il vieillit très mal, noircissant et se liquéfiant). On peut le préparer en sauce blanche. On peut aussi le manger cru, dans une salade.

Coprin micacé[modifier | modifier le code]

Coprin micacé (Coprinellus micaceus) : Il pousse lui aussi en touffes, mais ses dimensions sont plus réduites que pour les deux espèces précédentes. Son chapeau très strié a une couleur fauve qui le rend facilement identifiable. Le sommet porte de fines granulations brillantes qui lui ont valu son qualificatif de micacé.

Coprin blanc et noir[modifier | modifier le code]

Coprin blanc et noir (Coprinus picaceus) ou coprin pie : Contrairement aux autres, il est plutôt solitaire. Son chapeau brun noirâtre est recouvert d'une pellicule blanche qui se craquelle en lambeaux. Odeur désagréable de bitume (indole).

Coprin disséminé[modifier | modifier le code]

Coprinellus disseminatus : Coprin très petit, 0,5 à 2 cm très mince chapeau en forme de cloche. Généralement en groupes denses, très commun du printemps à l'automne.

Liste des espèces du genre Coprinus[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Montarnal : Le petit guide : Champignons (Genève, 1964; Paris-Hachette, 1969).
  • Régis Courtecuisse, Bernard Duhem : Guide des champignons de France et d'Europe (Delachaux & Niestlé, 1994-2000).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :