Consignation d'appareil électrique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La consignation est la suite chronologique d'opérations indispensables et réglementées, qui permettent d'assurer la sécurité du personnel et du matériel avant d'intervenir sur un appareillage électrique, une installation électrique, ou simplement un circuit électrique. En effet, seuls les travaux effectués hors tension présentent une sécurité totale vis-à-vis du risque électrique, à condition que l'on soit sûr que toute tension est effectivement supprimée et qu'elle le reste : c'est le but de la consignation. En France, la consignation électrique d'un ouvrage est régie par la norme NF C18-510.

Les étapes successives de la procédure de consignation sont :

  1. séparer : couper l'alimentation, le plus souvent au moyen d'un disjoncteur. Rappel : un sectionneur ne doit jamais être manœuvré "en charge" ;
  2. condamner : rendre impossible la remise sous tension sans actions particulières : cadenas, étiquetage ;
  3. identifier : deux phases : 1. s'assurer que la partie d'installation que l'on vient de séparer et condamner est bien celle sur laquelle on doit intervenir ou travailler ; 2. poser des étiquettes ou des panneaux de signalisation indiquant que quelqu'un travaille sur l'installation et qu'il ne faut en aucun cas remettre le courant. ;
  4. vérifier : l'absence de tension électrique. Rappel : l'utilisation d'un multimètre ou contrôleur universel est interdite pour faire une VAT ;
  5. mettre à la terre, cette mise à la terre ayant obligatoirement lieu immédiatement après la vérification d'absence de tension et devant être complétée par la mise en court-circuit (afin de s'assurer contre la présence de condensateur et de tensions induites dues à une grande longueur de câble ou d'un retour de la tension).

Dans le domaine des travaux d'ordre électrique, la consignation doit être confiée à une personne possédant l'habilitation de niveau BC (en basse tension) ou HC (en haute tension).

À noter que les principes de la consignation d'équipements électriques doivent également s'appliquer à d'autres équipements, par exemple :

Voir aussi[modifier | modifier le code]