Comte de Buchan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Carte des principales seigneuries d'Écosse vers 1230.

Comte de Buchan est un titre dans la pairie d'Écosse. Le titre de comte de Buchan fait suite à celui de mormaer de Buchan, qui était donné au seigneur de la province médiévale de Buchan. Ce titre, ainsi que celui de comte de Mar, est lié à une ancienne province picte. Ces deux provinces appartiennent de nos jours à l'Aberdeenshire.

À partir des donations enregistrées dans le « Book of Deer » on peut reconstituer la liste des premiers mormaer de Buchan dont la trace est conservée. Le titre de comte passe ensuite par mariage à la famille Comyn.

Histoire du titre[modifier | modifier le code]

Le titre est recréé une seconde fois pour Alexandre Stuart, fils du roi Robert II d'Écosse, en 1382, peu après son mariage avec Euphemia Ross, la fille et héritière de William Ross († 1372), 5e comte de Ross[1]. Lors de ce mariage, il acquiert les terres des Ross, mais seulement pour la durée de sa vie. Au lieu de le créer comte de Ross, son père le crée comte de Buchan.

À sa mort sans héritier légitime, le titre passe à son frère Robert Stuart, 1er duc d'Albany depuis 1398. Celui-ci le cède à son fils John Stuart (v. 1380-1424) peu après[2]. Toutefois, dans les premières années, le comte ne possède pas suffisamment de terres pour soutenir son titre. Les chartes et autres documents juridiques qui nous sont parvenus le désignent alors comme « seigneur de Buchan »[2]. Ce n'est qu'en mai 1412 qu'il commence à être désigné officiellement comte de Buchan dans ces documents[2].

John Stuart est tué lors de la bataille de Verneuil, le 17 août 1424. Le roi Jacques Ier d'Écosse prend le contrôle de ses terres[2].

Le titre est recréé entre avril et mi-septembre 1470 pour James Stuart (1441/2?-1499/1500)[3]. Il est le demi-frère de Jacques II d'Écosse († 1460) par leur mère, et le chambelan du roi Jacques III depuis 1469[3]. À sa mort, fin 1499 ou tout début 1500, le titre passe à son fils Alexander[3].

Avant 1617, James Erskine († 1640) épouse Mary Douglas, comtesse de Buchan de jure, fille et héritière de James Douglas († 1601), 5e comte de Buchan[4]. Le titre lui est octroyé personnellement par le roi la même année, sa femme y renonçant en sa faveur[4].

Liste des comtes de Buchan[modifier | modifier le code]

Premiers mormaers et comtes de Buchan[modifier | modifier le code]

  • Domhnall mac Ruaidhri sous le règne de Malcolm II d'Écosse ;
  • .../...
  • Domhnall mac Dubhacain ;
  • Cainneach mac Dubhacain, son frère ;
  • vers 1115 avant 1150 : Garnait, son fils, épouse de Ete fille de Gillemichal de Fife
  • vers 1178 : Eva, leur fille, épouse de
  • Colbain
  • Roger son fils,
  • vers 1199: Fergus son fils ,
  • Marjory († v. 1244), sa fille, épouse en 1212 de
  • v.1244[5]-1289 : Alexandre Comyn († 1289), 6e[5] comte de Buchan ;
  • 1289-1308 : John Comyn (v.1250-1308).

Le comté revient à la couronne à sa mort sans descendance[6]

Seconde création (1382)[modifier | modifier le code]

Troisième création (1470)[modifier | modifier le code]

  • 1470-14991er : James Stuart (1441/2?-1499/1500), chambellan d'Écosse ;
  • 1499-1505 – 2e : Alexandre Stuart († 1505), fils du précédent ;
  • 1505-1551 – 3e  : John Stuart († 1551), fils du précédent ;
  • 1551-1580 : Cristina Stuart († 1580), petite-fille du précédent ;
    • Robert Douglas († 1580), son époux ;
  • 1580-1601 – 5e  : James Douglas († 1601), fils des précédents ;
  • av. 1606[4]-1617 : Mary Douglas († 1628), renonce au titre en faveur de son mari James Erskine en 1617 ;
  • avant 1617-1640 – 6e  : James Erskine († 1640), son époux, qui assume le titre ;
  • 1640-1664 – 7e : James Douglas († 1664), fils des précédents ;
  • 1664-1695 – 8e : William Erskine († 1695) ;
  • 1695-1745 – 9e : David Erskine (1672-1745) ;
  • 1745-1767 – 10e : Henry David Erskine (1710-1767) ;
  • 1767-1829 – 11e : David Stuart Erskine (1742-1829), homme politique britannique ;
  • 1829-1857 – 12e : Henry David Erskine (1783-1857) ;
  • 1857-1898 – 13e : David Stuart Erskine (1815-1898) ;
  • 1898-1934 – 14e : Shipley Gordon Stuart Erskine (1850-1934) ;
  • 1934-1960 – 15e : Ronald Douglas Stuart Mar Erskine (1878-1960) ;
  • 1960-1894 – 16e : Donald Cardross Flower Erskine (1899-1984) ;
  • depuis 1984 – 17e : Malcolm Harry Erskine (né en 1930).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexander Grant, « Stewart, Alexander, first earl of Buchan (c.1345–1405) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, mai 2005.
  2. a, b, c et d M. H. Brown, « Stewart, John, third earl of Buchan (c.1380–1424) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, édition en ligne, octobre 2006.
  3. a, b et c S. I. Boardman, « Stewart, James, earl of Buchan (1441/2?–1499/1500) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  4. a, b et c Alsager Vian, révisé par Christian Hesketh, « Erskine, James, sixth earl of Buchan (d. 1640) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  5. a et b Alan Young, « Comyn, Alexander, sixth earl of Buchan (d. 1289) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.
  6. Fiona Watson, « Comyn, John, seventh earl of Buchan (c.1250–1308) », Oxford Dictionary of National Biography, Oxford University Press, 2004.

Sources[modifier | modifier le code]

  • John L.Roberts, Lost Kingdoms, Celtic Scotland and the Middle Ages, Edinburgh University Press, Edinburgh (1997). (ISBN 0748609105) ; Figure 3.2 « The Comyns and their allies (after Duncan and the Scots peerage)  », p. 51.
  • « Earls of Buchan » by Leigh Rayment, on Leigh Rayment Peerage Page.