Common Information Model

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

CIM signifie « modèle de données unifié » (Common Information Model). C'est un standard ouvert qui définit comment des éléments administrés dans un environnement informatique peuvent être représentés sous forme d'un ensemble d'objets cohérents et d'un ensemble de relations entre ces objets. Le but est d'avoir une administration système cohérente et unifiée des éléments gérés, et cela de façon totalement indépendante de leurs fabricants ou fournisseurs.

Vue générale[modifier | modifier le code]

Une autre façon de décrire CIM est de dire qu'il permet à de nombreux intervenants d'échanger des informations de management les concernant. Mais CIM ne permet pas seulement de représenter ces éléments managés ainsi que leurs informations intrinsèques, il fournit aussi un moyen de les contrôler et de les manager directement. En utilisant un modèle de donnée unifié, un logiciel de management peut être écrit une seule fois et travailler ainsi avec plusieurs implémentations de ce modèle unifié, sans surcoût ni perte d'information.

Le standard CIM est défini et publié par le DMTF (Distributed Management Task Force). Un standard similaire est WBEM (Web-Based Enterprise Management), définit aussi par le DMTF, qui définit une implémentation particulière de CIM, incluant des protocoles de découverte et d'accès à des implémentations CIM.

Schéma et Spécifications de CIM[modifier | modifier le code]

Le standard CIM comporte deux spécifications distinctes: la spécification CIM Infrastructure Specification et la spécification CIM Schema:

  • CIM Infrastructure Specification
Cette spécification définit l'architecture et les concepts de CIM, incluant un langage par lequel le schéma CIM est défini (en incluant d'éventuelles extensions de ce schéma), ainsi qu'une méthode pour mapper CIM à d'autres modèles de données, tels que SNMP par exemple. L'architecture CIM est basée sur UML, et est donc orientée-objet: Les éléments managés sont représentés comme des classes CIM et toutes les relations entre ces classes sont représentées comme des associations CIM. L'héritage permet la spécialisation des éléments CIM de base dans des éléments dérivés plus spécifiques.
  • CIM Schema
Cette spécification définit un schéma conceptuel qui définit un ensemble d'objets et de relations entre elles et qui représente une base commune pour les éléments managés dans leur environnement. Le schéma CIM couvre la plupart des éléments connus dans le monde de l'informatique IT d'aujourd'hui. Par exemple, les ordinateurs, les systèmes d'exploitation, les réseaux, le middleware, le stockage de données... Le schéma CIM définit une base commune pour représenter ces éléments manageables. Puisque la plupart des éléments à manager ont des comportements et des fonctionnalités spécifiques selon leurs fabricants, le schéma CIM est extensible afin de permettre aux fabricants de ces éléments de représenter leur produit et le comportement spécifique de leur équipements en utilisant comme base commune les éléments définis dans le schéma CIM.

CIM est le socle de base utilisé dans la plupart des autres standards du DMTF (par exemple WBEM ou SMASH). Il forme aussi la base de la spécification de la gestion de stockage nommé SMI-S.

Versions[modifier | modifier le code]

  • La dernière version du Schéma CIM est la version 2.20.1, publiée le 16 février 2009.
  • La dernière version de la Spécification d'Infrastructure de CIM est la version 2.3, publiée le 4 octobre 2005.
  • La dernière version de la Spécification de Compliance CIM est la version 1.1, publiée le 5 décembre 2003.
  • La dernière version de la Spécification CIM est la version 2.2, publiée le 14 juin 1999.

Implémentations[modifier | modifier le code]

Plusieurs vendeurs fournissent des implémentations de CIM sous différentes formes:

Il existe aussi de nombreux outils commerciaux autour de CIM.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]