Coda (musique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coda.

Coda est un terme utilisé en musique et en danse classique. C'est un signe de reprise qui permet de remplacer une phrase suspensive par une phrase conclusive.

Musique[modifier | modifier le code]

En musique, une coda (de l'italien « queue ») est le passage terminal d'une pièce ou d'un mouvement. Sa durée est variable : parfois très courte, et parfois d'une étendue de nombreuses mesures.

La coda est définie comme suit :

  • Elle est modulante, et peut être écrite sur pédale (de dominante ou de tonique).
  • Elle est thématique. Elle doit présenter des éléments déjà entendus.

Danse[modifier | modifier le code]

En danse classique, la coda a deux acceptions :

  • C'est la troisième et dernière partie d'un pas de deux tel que l'a fixé Marius Petipa au XIXe siècle. Après l'adage et les variations, la coda constitue le morceau de bravoure des danseurs.
  • C'est aussi le final d'un ballet au cours duquel les solistes défilent sur scène.