Christian Gotthilf Salzmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Salzmann.
Christian Gotthilf Salzmann
Christian Gotthilf Salzmann

Christian-Gotthilf Salzmann (né le 1er juin 1744 à Sommerda en Thuringe, Allemagne, mort le 31 octobre 1811 à Schnepfenthal, aujourd'hui banlieue de Waltershausen en Thuringe, Allemagne), fut un pasteur, un théologien, un pédagogue et un philanthrope. En 1784, il fonda la maison d'éducation philanthropique de Schnepfenthal près de Gotha.

Salzmann étudia la théologie à Iéna et devint prêtre en 1768. De 1781 à 1784, il collabora au collège Philanthropinum Dessau (de) fondé par Johann Bernhard Basedow à Dessau. En 1784 il fonda à Schnepfenthal son propre établissement éducatif. Parmi ses collaborateurs furent Johann Christoph Friedrich GutsMuths ainsi que Johann Matthäus Bechstein.

Dans son opuscule Krebsbüchlein (mars 1780, réédition 1792) il critiqua de manière particulièrement violente et de façon parfois paradoxale les méthodes d'éducation de son temps. Il devint connu comme le « Jean-Jacques Rousseau allemand », qui, comme l'auteur de l’Émile, exprimait avec force les principes éducatifs du Romantisme.

La tombe de Salzmann se trouve dans le « cimetière de la forêt » à proximité de Schnepfenthal.

Œuvres choisies[modifier | modifier le code]

  • Ameisenbüchlein, oder Anweisung zu einer vernünftigen Erziehung der Erzieher. (Le livre des fourmis ou introduction des éducateurs à une pédagogie raisonnée) ;
  • Denkwürdigkeiten aus dem Leben ausgezeichneter Teutschen des achtzehnten Jahrhunderts. (Biographie des Allemands distingués du XVIIIe siècle).
  • Krebsbüchlein, oder Anweisung zu einer unvernünftigen Erziehung der Kinder. (Petit livre du Cancer, introduction à une éducation déraisonnable des enfants).
  • Über die wirksamsten Mittel, Kindern Religion beyzubringen (Leipzig 1780). (Sur les moyens les plus efficaces d'amener les enfants à la religion).
  • Carl von Carlsberg oder über das menschliche Elend (Leipzig 1783-87). (Carl von Carlsberg, ou de la misère humaine).
  • Moralisches Elementarbuch nebst einer Anleitung zum nützlichen Gebrauch desselben (Leipzig 1782-84). (Manuel de morale élémentaire avec des instructions pour sa mise en œuvre pratique)
  • Über die Erziehungsanstalt zu Schnepfenthal (Schnepfenthal, 1808). (Sur la maison d'éducation de Schnepfenthal).

Liens externes[modifier | modifier le code]