Chlamydia muridarum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chlamydia muridarum est une espèce de bactérie intracellulaire (en) qui à un moment a été confondu avec Chlamydia trachomatis. Cependant, C. trachomatis infecte seulement les humains et C. muridarum les membres de la famille des Muridae (y compris les souris et les hamsters, Alderton, 1996).

Deux souches de Chlamydia muridarum, MoPn (initialement nommée Nigg) et SFPD, ont été isolés depuis des souris et des hamsters. La production de glycogène par les deux souches a été démontrée, même s'il est difficile de détecter le glycogène de MoPn. Le chromosome et le plasmide extrachromosomique de MoPn ont été séquencés.

L'anticorps monoclonal du Chlamydia muridarum MoPn ressemble au noyau de l'épitope (T)LNPT(IA) de Chlamydia trachomatis MOMP vs4. L'analyse des séquences d'ADN indique que ces anticorps monoclonaux reconnaîtraient SFPD et que l'épitope vs4 IAGAG des anticorps monoclonaux du Chlamydia trachomatis de sérogroupe B reconnaîtraît SFPD.

MoPn a été isolé en 1942 depuis des poumons de souris albinos asymptomatiques de Suisse et on a ensuite prouvé qu'il était capable de produire la maladie chez la souris. Il a été montré que le MoPn est sensible au sulfadiazine.

Source, notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :